Mes jeux de l’année 2019 (GoTY 2019)

Meilleur jeu d’action

Devil May Cry 5 Dante

Devil May Cry 5 (PS4)

Après de (très) longues années sans toucher à la série, Devil May Cry 5 m’a fait bien plaisir car il allie modernisation et nostalgie. C’est une tuerie technique, toutes les qualités du premier sont là et ce cinquième épisode enrichit grandement le gameplay avec trois personnages et des boss tous intéressants.

Runner-up : aucun

Meilleur jeu de course

Crash Team Racing Nitro-Fueled Ripper Roo

Crash Team Racing Nitro-Fueled (PS4)

Joyaux de la première Playstation, Crash Team Racing revient apprendre à Mario Kart ce qu’est la course fun pour les pros. Transformé graphiquement, il ne fait aucune concession de gameplay, qui reste aussi pointu et intense qu’il y a vingt ans.

Runner-up : aucun

Meilleur jeu de combat

DEAD OR ALIVE 6 Kula

Dead or Alive 6 (PS4)

Dead or Alive 6 n’invente pas la poudre mais la série revient avec des qualités toujours inégalées par ses concurrents : fair-play, précision, technicité… et il apporte en prime un mode histoire très sympa.

Runner-up : aucun

Meilleur RPG

Ys IX Monstrum Nox Aprilis

Ys IX Monstrum Nox (PS4)

Avec Ys IX Monstrum Nox, Falcom prouve une nouvel fois qu’il est un orfèvre en matière de JRPG. Impressionnant par la richesse des personnages, Ys IX déroule également la narration de manière surprenante et conclut de façon magnifique. Le gameplay action-RPG à base d’esquive est toujours au top et s’apprécie dans les nombreux combats de boss.

Runner-up : Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o! Kibô no Meikyu to Tsudoishi Bôkenshatachi (PSV)

Meilleur jeu de stratégie/réflexion

Fire Emblem 3 Houses

Fire Emblem 3 Houses (Switch)

Avec Fire Emblem Three Houses, la série a encore fait preuve d’une grande maîtrise dans l’architecture de son gameplay et surtout de son challenge. Les changements visant à « aider » les moins experts ne dénaturent pas du tout le titre, et au contraire rendent les défis encore plus appréciables qu’avant. Un nouveau sommet pour le genre.

Runner-up : Nelke & the Legendary Alchemists (PSVita)

Meilleure OST

Shin Sakura Taisen

Shin Sakura Taisen (PS4)

Si Shin Sakura Taisen rate assez nettement le virage de l’action-RPG, il n’en est pas de même pour sa bande-originale très réussie. Les thèmes des personnages sont tous remarquables au point que je ne m’en lasse pas. Les musiques d’ambiances sont fantastiques au même titre que les morceaux chantés tous signés par les meilleures artistes de l’archipel.

Runner-up : 13 Sentinels Aegis Rim (PS4) & Ys IX Monstrum Nox (PS4)

Meilleure narration

13 Sentinels Aegis Rim

13 Sentinels Aegis Rim (PS4)

13 Sentinels Aegis Rim a de loin l’intrigue la plus complexe à laquelle j’ai pu assister cette année (et je ne l’ai même pas encore fini). Le mélange de voyage dans le temps, d’invasion alien, des complots et trahisons dans tous les sens en fait un jeu absolument fascinant et plaisant à suivre. La forme est également novatrice, puisqu’on peut prendre l’ordre que l’on veut.

Runner-up : Ys IX Monstrum Nox (PS4) & Fire Emblem 3 Houses (Switch)

Meilleur design

GRIS

GRIS (PS4)

GRIS est ma révélation indé de l’année. L’utilisation des formes avant-gardiste, la symétrie harmonieuse, l’utilisation ingénieuse du zoom, ainsi que la formidable quête des couleurs donnent l’impression d’une véritable galerie d’art interactive.

Runner-up : 13 Sentinels Aegis Rim (PS4) & Ys IX Monstrum Nox (PS4)

Meilleure réalisation

Devil May Cry 5

Devil May Cry 5 (PS4)

Devil May Cry 5 est une tuerie technique dans ses combats survoltés (surtout avec V) et dans son monde en règle générale : Capcom a donné une vision incroyable du post-apocalyptique à travers des paysages et des décors à couper le souffle. Shin Sakura Taisen n’a cependant pas démérité, Sega ayant livré là un visual novel ultra-moderne avec des personnages aux réactions adorables et des scènes de mecha magnifiques.

Runner-up : Shin Sakura Taisen (PS4)

Plus grande déception

Atelier Lulua Meruru

Atelier Lulua (PS4)

Disons-le tout net, Atelier Lulua est l’escroquerie de l’année. De retour à Arland il ne fut rien. Les héros historiques ont été mis au placard ou transformés en DLC décalés, le lore d’Arland est relégué au rang d’anecdote et le jeu déroule une histoire à dormir debout parsemée de nouveaux personnages bien creux. Espérons que toutes les leçons de cette disgrâce ont été prises chez Gust.

Runner-up : Crystar (PS4)

 mini Platinum-trophyJeu de l’année

Fire Emblem 3 Houses

Fire Emblem 3 Houses (Switch)

Les très grandes séries prennent leur temps avant revenir avec un nouvel épisode, histoire de mettre le paquet dans l’expérience de jeu. Fire Emblem est de celles-ci et ce n’est pas un hasard si Fire Emblem Three Houses est mon GOTY 2019 après Fire Emblem Fates en 2015. Narration grandiose et fouillée, système de jeu addictif à souhait, cartes de folie, pléthore de personnages mémorables, ajustement de gameplay pertinents… le nouvel opus d’Intelligent systems propulse la jouissance du fan de JRPG au nirvana.

mini gold trophy Nelke and the Legendary Alchemists (PSVita)

mini Silver_Trophy Ys IX Monstrum Nox (PS4)

mini Bronze_Trophy 13 Sentinels Aegis Rim (PS4)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s