E3 2019 – Nintendo contre la conférence fantôme

E3 2019 Sony Nintendo Switch PS4

Manque de temps, et aussi faute à une édition pas comme les autres du salon californien, on va faire plus concis que d’habitude. Cette fois, je ne reviendrai pas non plus sur les états financiers de Sony et Nintendo. De toute façon, ils sont tous deux très bons. Il est plus intéressant de regarder l’envers du décor de cet E3 finalement assez conventionnel dans son contenu.

Avec un très bon Nintendo Direct, la firme de Kyoto revient au premier plan question spectacle. Les études sociologiques montrent qu’elle a fait un énorme bond en termes d’impression à la fois sur les réseaux sociaux et dans la presse. Nintendo a pu montrer notamment la grosse suprise Trials of Mana remake, No More Heroes III, Animal Crossing New Horizons et la suite de Zelda Breath of the Wild, au milieu de trailer convaincants pour des jeux connus comme Fire Emblem Three Houses ou Astral Chain. Niveau qualité, on est servi.

Maintenant, il faut voir ce qu’il y a en filigrane et penser l’impact à long terme de cet E3. Nintendo avait par exemple 30% de portages dans son Direct, ce qui est beaucoup. Les portages ne sont pas moteur de croissance et la Switch en reçoit encore considérablement, alors que la PS4 et la XboxOne ont un taux élevé de nouveaux titres. L’arrivée en grande pompe sur Switch de Resident Evil 5 & 6, largement considérés comme les plus mauvais de la série, fait sourire. Le big N arrive sans jeu tiers exclusif ou presque : Trials of Mana ne l’est pas, comme la plupart des jeux présentés par les indés.

Nintendo reste donc isolé, sa stratégie ne change pas. La croissance de la Switch se poursuit grâce aux jeux first party, toujours les mêmes, et au grand public qui afflue toujours. Par conséquent, l’analyse n’est pas modifiée : tant que le grand public peut absorber les livraisons des mégahits comme Mario Kart 8, Zelda Breath of the Wild ou Super Smash Bros Ultimate, Nintendo est suffisament fort pour signer des accords comme celui qui a mené au portage, entre autres, de Mortal Kombat 11 sur Switch. MK11 fait moins de 5% de ses ventes sur Switch au Royaume-Uni, et n’apparaît pas dans le top français. La Switch rencontre toujours le même type de demande et n’a pas de recours ailleurs. Donc à l’inverse, quand les ventes de Switch vont refluer (car elles dépendent d’une seule et unique démographie), l’influence de Nintendo diminuera rapidement et les tiers seront encore moins présents que maintenant.

Et il ne faut pas oublier que si Nintendo a fait une belle conférence, toutes les autres étaient des conférences Sony. Même Microsoft a majoritairement présenté des jeux qui vont profiter à la PS4. Ghostwire Tokyo, Tales of Arise, Elden Ring, Cyberpunk 2077, Deathloop, Jedi Fallen Order, Call of Duty Modern Warfare, Dragon Ball Z Kakarot, Ghost Recon Breakpoint… De NamcoBandai à Ubisoft, les jeux qui s’appliqueront à la PS4 et pas à la Switch sont légion. L’intervention de SquareEnix était carrément la conférence fantôme de Sony : Final Fantasy VII Remake est l’un des grands vainqueurs du salon et seule exclusivité PS4 en conférence. Avengers, la plus grosse licence cinématographique du moment, fera l’objet d’une bêta anticipée sur PS4. Sony n’est pas venu à l’E3 pour une raison : il n’aurait pas fait plus que ce que les autres ont fait pour lui.

Dernièrement, Nintendo sait que le temps joue contre lui : cet E3 est le dernier où la Switch est la dernière nouveauté à la mode. Qu’elles soient révolutionnaires ou pas, la PS5 et Scarlett vont monopoliser l’attention, et Sony devrait venir avec ce qui se mijote chez les grands éditeurs comme Capcom qui tournent à l’économie cette année : des titres de la trempe de Final Fantasy XVI ou GTA VI sont à attendre. De plus, l’écart de technologie entre PS5 et la Switch deviendra intenable : les portages s’arrêteront ou deviendront ridicules. Cette deuxième moitié de 2019 est la dernière chance pour le big N de faire adopter sa philosophie au monde entier.

Publicités

9 réponses à “E3 2019 – Nintendo contre la conférence fantôme

  1. La Switch c’est bien pour les jeux Nintendo les jeux indés type Hollow Knight… et les jeux japs qui sortaient sur PSVita quand ce ci ne sont pas optimisé avec le cul… (coucou Night of Azure 2)
    Le reste faut avoir une PS4 une One et un PC sinon c’est pas la peine.
    Après je trouve depuis la Switch Nintendo bien plus intéressant qu’à l’époque de la Wii et je parle même pas de la période Wii U qui est une cata… Après j’avoue que pour moi elle fait plus office de console portable qui peut être jouer sur la TV que l’inverse ce qui joue peut être sur ma perception de cette machine?
    Console portable de bonne facture mais console de salon moyenne?
    Bref j’te souhaite une bonne journée et j’espère que tu referas d’autres articles j’aime bien te lire de temps en temps même si je suis pas toujours du même avis c’est toujours intéressant.

  2. Ah et désolé mais j’ai encore une question NG j’hésite à me le prendre sur Switch… Tu me le conseil ou pas?

  3. Ça marche je vais allez voir ça encore merci.

    Ah au fait j’ai vu ton Tweet concernant le faut que Omega Labyrinth sur Switch (que je me procurerai quand je pourrais vu que c’est la seule version sans censure)… disant que c’était un échec de proposer ça au joueur Switch maintenant qu’il est hors du top 30, mais est ce si étonnant?

    Maintenant j’ai deux question doit on evoquer la version PS4 du même titre qui est cette fois ci la sous version… (merci la censure) et surtout les opus Vita ils faisaient combien de ventes?
    C’est histoire d’avoir un point de comparaison valable. ^^

    • Cher Kubrick, j’apprécie ces débats, mais ça serait beaucoup plus facile si on les faisait en temps réel sur twitter (vu qu’apparemment tu y es). J’y avais déjà communiqué les chiffres que Chadow a très justement donnés. Manifeste-toi sur le réseau social et je suis partant quand tu veux. Je vais essayer d’écrire tous les quelques mois ici (surtout le mois prochain à l’occasion des vacances), mais je pourrai pas y être très souvent.

  4. Alors bien sûr je veux une comparaison de première semaine d’exploitation évidement.

    Maintenant faut se faire une raison les versions non censuré des jeux type Ecchi ça sera sur Switch ou Steam… Sony ayant décidé de ce la jouer SJW en ce moment… m’enfin quand Nintendo n aura plus besoin de ce genre de jeux pour faire croire au connard comme moi qu’ils s’intéressent à eux ils s’en debarasseront comme de vieux mouchoirs de poche… je le sais bien…

    • Ventes japonaises physiques sur la 1ère semaine. (Source: Media Create/Famitsu)
      Omega Labyrinth PS Vita = 25,113
      Omega Labyrinth Z = PS Vita 8,821 / PS4 9,320 Total: 18,141
      (Omega) Labyrinth Life = N Switch 6,643 / PS4 moins que 1,730??

      Pour être franc on ne sait rien des ventes digitales/en numérique(je pense), puis il paraît qu’il était dans le top des ventes sur e-shop alors…

      Aussi évidemment beaucoup plus de japonnais(et non-japonnais) jouent sur téléphone intélligent maintenant(ou Nox/autre sur PC pour quelques-uns), alors c’est normal qu’il y a moins de vendus. Puis je n’ai rien contre les jeux mobiles, j’aurais juste bien aimé par exemple qu’il y aille les modèles 3D des personnages de Star Ocean: Anamnesis(qui sont vraiment bien fait) dans un jeu console. Comme la plupart des gens je suis contre cette censure que Sony a mis depuis quelque temps, mais en même temps je ne vais pas m’empêcher(pour l’instant) de jouer sur PS4 ou Vita.

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que Nintendo pourrais revenir en arrière. Cela pourrait être le cas aussi de Steam ou le contraire pour Sony. Sérieusement seulement le temps nous le dira. Les ventes c’est en partie important, mais en tant que joueurs que le jeu te fasse passer du bon temps l’est plus à mon avis.
      ———————–

      Hors sujet mais quelque chose que j’ai hâte, même si je pense ralentir ma consommation de jeux video c’est le Ray tracing en temps-réel. Pas nécessairement pour jouer à des jeux encore plus réaliste, mais pour mélanger cette technologie aux jeux de styles « animes » pour les rendre encore plus beaux avec une ambiance à en rêver. Que cela soit pour un jeu coloré comme Atelier/Astrobots ou Dark comme Death end re;Quest/autre jeu de From Software. La lumière qui frappait en temps réel sur Hinako et ses cheveux dans les couloirs d’école de Blue Reflection était un bon début.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s