僕の夏休み #2018

Jeanne al1

Avec l’âge, l’été ne paraît plus vraiment une période reposante. Il y a plus de bruit dans la rue, des remplacements à assurer au travail, des déplacements à organiser et surtout… des events dans Fate GO! Du coup, le temps à regarder des animes à été réduit, et des saisons longues font que j’en ai pas mal en cours.

Fukajirô ab

Je ne pouvais évidemment pas passer à côté de Gun Gale Online, le spin-off de Sword Art Online entièrement centré sur les armes à feu. Cet anime montre bien le vaste gâchis opéré par le jeu Sword Art Online Fatal Bullet : pourquoi mettre des personnages aussi géniaux au second plan dans le jeu tiré de l’anime ? Fait rare, ce spin-off raconte aussi bien la vie à l’extérieur du jeu que dedans. Et ça c’est GENIAL, car le décalage entre les personnages dans la vraie et leurs avatars dans le jeu est tout simplement hilarant, tout comme les raisons qui les poussent à jouer. L’anime possède des scènes d’action assez bonnes, particulièrement celles qui font intervenir Pitohui. J’en attendais beaucoup et je dois dire que j’ai été servi.

Le manga s’en tire très bien lui aussi, notamment via certaines scènes absentes de l’anime ou d’autres mieux racontées à travers le dessin. Karen par exemple est dix fois plus adorable dans cette version. Le rythme de parution est très lent en revanche, j’espère qu’il n’est pas arrêté…

Crunchyroll_20180513133416

Fan du jeu PSVita Caligula, j’ai très vite sauté sur l’anime du même nom. Je renvoie à mon test pour les détails, mais sachez que c’est là pour l’une des meilleures IP récentes en termes de profondeur de scénario et de réflexion. L’anime utilise à la perfection cette force en lui donnant une tournure très philosophique, merveilleusement aidé par la mise en scène qui crie au génie. C’est un excellent complément au jeu, graphiquement bon et qui met bien en valeur tous les personnages et de façon très émouvante qui plus est. L’anime de la saison, sans hésiter.

Gabriela aa

Je me suis ensuite lancé dans l’anime d’une trentaine d’épisodes très courts (5 min environ) faisant partie du projet media mix Kakuchô Shôjo Trinary. Pour un anime illustrant un jeu smartphone, c’était franchement pas mal. L’action était plutôt bidon mais le fan-service était là, et l’histoire comme certaines musiques étaient rendument bien fichues. Le personnage d’Uzuki avait assez de profondeur, ce qui a provoqué pas mal de rebondissement appréciables. Ca permet à l’anime d’aller plus loin que le pitch basique du groupe de jeunes filles combattant le mal de la même manière jour après jour.

J’ai également lancé l’appli smartphone puisqu’elle se termine le 29 août. J’ai tout de suite compris pourquoi : il faut grinder comme un malade dès le chapitre 5. C’est trop long, trop besogneux, surtout que la partie combat était pas intéressante du tout. Il n’y avait pas le moindre intérêt à payer et le monster design était franchement horrible. Le côté scénario et dating est une tuerie en revanche : l’UI est magnifique, tout comme la 3D utilisée et les réactions des filles sont super marrantes. Plus kawaii tu meurs… Il y avait là un très grand potentiel, mais très mal utilisé. Faute encore une fois là au système free to play qui, pour quelques rares réussites, détruit énormément de valeur par ailleurs.

Fate GO Jeanne Alter B

Un titre mobile dont le succès ne se dément pas, c’est Fate GO. Le RPG 2D de Aniplex a fêté cet après-midi ses 14 millions de téléchargements au Japon. Il ne cesse d’apporter du contenu frais, et c’est plus que jamais le cas cet été puisqu’un très grand summer event de trois semaines est organisé avec à la clé ni plus ni moins que le personnage de Jeanne Alter en catégorie Berseker 4* !

Fate GO summer event

Fate GO qui file un personnage gratuitement… On se doute qu’il y a une combine. Et en effet, les fous furieux de Fate GO ne tardent pas à déterrer les conditions de victoire de l’event : il faut accumuler 950’000 points avant la fin des trois semaines. Les couleurs s’évanouissent de mon visage : à mon niveau, je fais en moyenne 9000~10000 points par combat avec de bons supports et en optimisant au maximum.

Fate GO Jeanne Alter B1

Donc à partir de là, c’est 3-4 heures de Fate GO par jour, au risque de faire fondre les circuits de l’Iphone. Je finirai en exactement 10 jours, en ayant progressé considérablement dans le feu de l’action (mes saber ont pris 15 niveaux, Nursery Rhyme 50!).

Fate GO Ushi

Ca ne s’arrête évidemment pas là. Vu que Aniplex est quand même là pour faire du fric, ils ont ajouté 9 nouveaux persos de plus version été (donc maillot de bain), à obtenir via les très sournois tirages payants. Toute mon énergie se concentrera sur Ushiwakamaru summer qui aura mobilisé quand même 4 tirages.

Fate GO Mysterious Heroine XX

Est-ce terminé !? Eh non, car je viens A L’INSTANT de roller Mysterious Heroine XX avec mes tickets durement gagnés pendant ces 10 jours (MàJ Medb Saber aussi!!). Succès retentissant donc dans cet event, excellent de bout en bout, et qui montre les bons côtés du jeu-service en dépit des prix élevés.

rando

L’été est fini dans Fate GO, mais pour moi, il commence tout juste. J’ai refait l’équipement de randonnée pour ce qui sera peut-être mon dernier aller-retour ambitieux sur l’archipel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s