Test – The Legend of Heroes Trails of Cold Steel III

SnK3 ca2

Trois ans, c’est long. En particulièrement pour la série Trails of Cold Steel, qui comme à son habitude avait clos le chapitre précédent par d’énormes révélations et de nombreuses interrogations qui donnent fatalement envie de se plonger dans la suite. L’attente a été longue, mais la saga est désormais de nouveau bien sur les rails.

/!\ SPOILER /!\ Etant donnés les liens entre les différents épisodes, ce test peut comporter des spoilers sur Trails of Cold Steel I & II.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171027230253

Si vis pacem, para bellum. Giliath Osborne, le chancelier de l’Empire d’Elbonia n’oublie pas le dicton alors que la guerre civile de Trails of Cold Steel II est terminée, et la paix revenue dans le pays. Comme le dit l’adage en effet, pour maintenir la paix, il faut préparer la guerre. C’est ainsi que Rean Schwarzer, le héros de cette trilogie qui n’en est déjà plus une, commence sa vie professionnelle en tant qu’instructeur à l’académie militaire de Thors, dont il est fraîchement diplômé. Rean ne souffrira guère de la nostalgie : il est affecté au campus n°2, récemment établi à l’ouest de la capitale.

Le campus 2 de Thors a cette particularité de rassembler les fortes têtes de l’empire ansi que les personnalités les plus « imprévisibles », en d’en faire des éléments modèles des forces de sécurité de demain. Ancien étudiant de la fameuse Classe VII connue pour ses exploits passés, Rean devient donc être le professeur principal de la Classe VII nouvelle génération, tout aussi hétéroclite et ingérable que la sienne l’était. On y retrouve Kurt, cadet d’une grande famille déchue, Yûna, étudiante originaire de Crossbell ayant une dent contre Elbonia (Crossbell est occupé par Elbonia à ce point de la chronologie), Myuse, une noble passant son temps à essayer de le séduire, Ash, talentueux mais impertinent et … Altina, le petite fille prodige qui vous a si souvent barré la route dans Trails of Cold Steel II !

英雄伝説 閃の軌跡III_20170929234815

Autant dire qu’avec un groupe pareil, le vie sur le campus est loin d’être monotone. Les autres membres de l’académie ne sont pas en reste, à commencer par la directrice Aurelia que l’on avait très brièvement vue dans le précédent et qui maintenant hérite d’un grand rôle à la mesure de sa personnalité extravagante.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171101202207

Trails of Cold Steel reste impressionnant dans la mesure où vous suivez une fois de plus toute la promotion sur l’ensemble de l’aventure : tous les PNJs ont leur propre petite histoire, leurs petites habitudes, leur club scolaire, etc. Ca donne une impression de vie et une richesse sans équivalent à ce nouvel épisode qui en plus multipliera les surprises lors des parties scolaires, comme des duels inattendus et une multitude d’évènement secondaires.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171019221433

La structure du jeu est assez proche de Trails of Cold Steel premier du nom dans la mesure où il en reprend la progression cyclique avec plusieurs phases répétées. Votre aurez une première partie de chapitre à l’académie toujours très complète avec des cours, des challenges de combats et du temps libre passer de instants privilégiés avec vos personnages favoris.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171010210622

La deuxième moitié de chapitre se passe sur le terrain avec d’abord quelques mini-quêtes à réaliser avec la classe VII nouvelle génération, puis dans un deuxième temps des membres de l’ancienne classe VII (donc des personnages de Trails of Cold Steel II) vous rejoignent pour un final où les évènements comme les combats s’intensifient grandement. Trails of Cold Steel III maîtrise l’ascenseur émotionel bien mieux que le premier et donc ne retombe pas dans les mêmes travers… sauf un. En effet, le jeu est une nouvelle fois totalement linéaire, alors que cela avait été évité dans le deuxième. Impossible de se rendre à nouveau dans les endroits déjà visités, et il n’y a même pas de donjon bonus pour prolonger le plaisir. Dommage…

英雄伝説 閃の軌跡III_20171011233340

On n’en sera pas moins servi en matière de personnages jouables puisqu’en plus de la classe VIII ancienne et nouvelle génération, Falcom a pensé aux fans de la série au sens large en incluant une foule de personnages invités qui, même s’ils ne font partie de l’équipe à certains points précis de l’aventure, font quand même rendement plaisir. On retrouvera notamment Tio de Ao no Kiseki, Tita de Trails in the Sky et bien d’autres dont on évitera de gâcher la surprise. Il est absolu époustouflant de constater combien l’éditeur multiplie les cadeaux en plaçant les personnages célèbres dans les rôles idéaux. C’est là que Trails of Cold Steel s’imbrique pleinement dans la saga Legend of Heroes avec dont nombreuses références aux épisodes passés, dont la connaissance donne des clés de lecture particulièrement intéressantes.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171115225425

Un travail qui force l’admiration pour un histoire qui se donne les moyens, déjà de part sa longueur, pour mettre correctement en valeur les quelques 25 personnages principaux et 40 secondaires présents. Le jeu ira d’ailleurs à plusieurs reprises diviser le groupes en plusieurs équipes afin que le joueur ait le plaisir de jouer tout le monde, les donjons étant suffisament grands et les boss suffisament nombreux pour cela. Simple, mais il fallait y penser. Soyons clairs : en termes de personnages, Trails of Cold Steel III pulvérise les attentes les plus folles. Avec aussi beaucoup moins de DLC et beaucoup plus de contenu in-game comme de nombreux costumes, il est clair que Falcom ne se moque pas du joueur en termes de volume.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171019222238

Pour garder le joueur captivé tout au long des cycles de l’histoire, la narration entretien tous un tas de mystères à commencer par le rôle de Rean entre Trails of Cold Steel II et III. On en découvre que progressivement les détails sur ses faits pour Elbonia, chose qui forcément intrigue quiconque a vécu la fin ahurissante de Trails of Cold Steel II. On sera également diverti par un humour renouvelé : il faut voir la manière avec laquelle les évènements de Trails of Cold Steel II reviennent comme un boomrang à la figure de Rean et Altina, c’est absolument à mourir de rire. D’autres personnages verront leur histoire personnelle éclaircie comme Sharon, Claire et bien sûr le mystérieux homme masqué, tandis que de nouveaux venus susciteront des nouvelles interrogations. Muse en particulier laisse planer le mystère ses intentions et est pressentie pour jouer un rôle majeur dans le prochain jeu. Cela se rajoute au contexte politique toujours très dense dans la série, avec des passages tour à tour épiques, tristes, ou au suspense tout simplement écrasant comme la fin qui serre les entrailles. La conclusion est hélas aussi abrupte que dans le premier, mais il est néanmoins déjà confirmé que l’on attendre pas plus d’un an pour continuer, et conclure avec Trails of Cold Steel The End of Saga.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171013234311

Gros chapitre que les combats, car Trails of Cold Steel III opère enfin des changements radicaux qui changent la donne par rapport aux deux premiers. Tour par tour avec déplacement libre sur l’aire de combat, ce dernier épisode vos demande toujours de gérer les CP (utilisés pour les capacités physiques) et les EP (consommés par les magies) à bon escient afin de garder un bon équilibre entre attaque et défense.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171022171811

Autre point commun aux trois jeux, les faiblesses ennemies relatives aux types d’armes : certains ennemis seront sensibles aux attaques de type Zan par exemple (dans le sens de « trancher »). Dans un tel cas, il est avantageux de frapper avec le sabre de Rean qui a le coefficient maximal de ce type d’attaque. Cela multiplie ainsi les chances que l’allié directement lié à Rean porte un coup supplémentaire. Dans le même ordre d’idée, le type Sha (« tirer ») appelle tout naturellement les armes à distance comme le fusil de Muse ou l’arc d’Alisa. Yûna est particulièrement pratique pour cela puisque ses tonfas spéciaux ont deux modes que l’on peut changer à chaque tour avec R2.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171014150951

La maîtrise de cet aspect va vous permettre d’enmagasiner les précieux BP. Si ces derniers servent toujours à lancer des offensives simultanées à 2 ou à 4 personnages, ils acquièrent une nouvelle fonction d’un importance critique : les ordres. Ceux-ci s’utilisent exactement comme dans Valkyria Chronicles, en ce sens qu’ils vont venir booster les stats des alliés pendant un nombre de tours donné. Les ordres sont extrêmement nombreux puisque chaque personnage principal en a au moins un. Leurs effets sont également très divers, ce qui permet d’être flexible en matière d’attaque comme de défense. On citera sans mal Noire Crest d’Altina qui donne le privilège exorbitant d’être invincible pendant quatre tours, Valiant Hearts de Laura qui augmente les dégâts infligés de 60% ou Sledge Hammer de Yûna qui triple les dégâts de Break. Oui, vous avez bien entendu : le système maintes et maintes fois repris de Final Fantasy XIII fait son apparition dans Trails of Cold Steel III ! Chaque ennemi a une jauge de break qui, une fois vidée, lui fait perdre un tour ou plus et le rend extrêmement vulnérable à vos assauts.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171123160314

On passera toujours des heures à organiser ses Quartz, ces pierres taillées qui sont la base de votre stratégie de jeu et le fondement même de la puissance de votre équipe. Il en existe beaucoup de plusieurs catégories bien délimitées : quartz pour renforcer les statistiques, utiliser certaines magies, infliger des états anormaux à l’ennemi, raccourcir le temps de préparation des sorts, économiser des EP, etc. Tout cela est à répartir avec soin pour avoir le meilleur moveset possible, l’équilibre entre attaque et défense étant crucial dans la série. Il ne serait pas egxagéré de dire que dans Trails of Cold Steel III, le combat se gagne autant avant que pendant.

Mais là encore le troisième épisode ne se contente pas de ré-importer bêtement le système et va apporter un plus non négligeable, en la possibilité de configurer deux Master Quartz au lieu d’un seule. Il faut rappeler que le Master Quartz confère un avantage particulier au personnage qui l’équipe : Sophia réamine par exemple son porteur en cas de KO, tandis que Thor multiplie les chances d’infliger des dégâts anormaux. Combiner deux Master Quartz va permettre d’ultra-spécialiser chaque personnage en d’en faire des unités quasi-infaillibles dans leurs rôles respectifs. Combiner Sophia et Oberon (qui protège de tous les états anormaux comme le Ruban de Final Fantasy VII) permet de former le soigneur ultime qui sera en mesure de sauver l’équipe quoi qu’il arrive. Ensemble, Thor et Orobo (qui multiplie les dégâts en cas d’état anormal) créent un saboteur surpuissant à même balayer l’adversité sans coup férir. Les stratégies possibles sont innombrables et la profondeur de gameplay s’en voit une fois de plus renforcée. Par ailleurs, les Quartz rares voire super rares sont maintenant fréquents dans les coffres ou en récompense de quêtes, ce qui permet d’avoir des personnages extrêmement bien constitués et des magies puissantes en fin de jeu.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171111195900

Ces grosses réformes vont avoir pour effet de diminuer la pression de la difficulté, le joueur ayant davantage de cartes en mains pour résister à des boss toujours impitoyables. On sent d’ailleurs que Falcom baisse le challenge d’un cran à la fin du premier chapitre, plus dans l’esprit de sa politique récente. A cet effet, le mode de difficulté est maintenant réglable à tout moment, à l’exception de Nightmare qui ne peut être changé une fois enclenché. On note également que le S-Break d’Emma passe d’offensif à défensif, notre sorcière bien-aimée pouvant maintenant elle aussi annuler tous les dégâts sur plusieurs tours.

Il faut se rappeler qu’on est là dans un RPG un peu à part dans lequel les boss se soignent et se renforcent constamment, en plus de pouvoir éliminer tous vos équipiers d’un seul coup quand ça les chante. Vraiment, les possibilités introduites ne sont pas de trop et assurent un bon équilibre de jeu ainsi que cette fois, un plaisir maximal. Les boss de haut niveau donnent lieu à un véritable festival de contres, retournements et choix stratégiques cruciaux. On est au zénith du combat tour par tour.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171029161438

Déjà bien présents dans Trails of Cold Steel II, les combats de mechas reviennent encore plus fort dans ce troisième épisode. Et pour cause, car Rean n’a plus le monopole de ces affrontements et ses élèves viennent maintenant se joindre à lui pour des combats en équipe. En face également, les opposants pourront être plusieurs, ce qui complexifie grandement la gestion de ces rixes qui deviennent toujours plus intéressantes. Par exemple, il faut maintenant faire excessivement attention à qui est visé par qui, afin d’utiliser la défense, le contre, ou l’interruption à bon escient, et ainsi gagner de précieux tours. Dans le fond, les règles ne changent pas puisqu’il s’agira toujours de trouver la partie faible de l’adversaire et ainsi d’enchaîner les dual attacks pour accumuler les BP. Avec 5 BP maintenant, les trois unités alliées lancent une puissante attaque combinée qui entamer énormément les HP adverses. Avec le passage de un à trois mechas, les dégâts reçus sont maintenant beaucoup plus importants. Les colosses ennemis et autres créatures fantastiques frappent fort et rejouent très rapidement. Il ne faut pas négliger la création de Ex-Orbs, quartz qui permettent aux machines d’augmenter leurs statistiques.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171021143157

Trails of Cold Steel III reste exhaustif en termes de contenu annexe, à commencer par le jeu de cartes qui prend une tout autre dimension. En effet, au Blade de Trails of Cold Steel II se substitue le Vantage Master, qui n’est plus un simple jeu de hasard mais un jeu de cartes stratégique digne des Final Fantasy de la grande époque. Celui-ci est d’une étonnante compexité : le but est de vider les points de vie de la carte maître adverse, mais les moyens pour y arriver sont extrêmement divers. Car il y a de nombreux types de cartes disséminés dans les échoppes partout dans le pays : les cartes les plus communes permettent d’attaquer directement, mais d’autres pourront soit attaquer depuis la rangée du fond, redonner des points de vie à une carte en danger, doubler l’attaque d’une autre, etc. Rien que compléter et organiser son deck demande un investissement considérable. Un jeu dans le jeu d’une ampleur impressionnante qui peut occuper de nombreuses heures.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171026211728

C’est presque devenu une habitude pour Falcom, la pêche est bien au rendez-vous de ce nouveau RPG. Bonne nouvelle, on peut maintenant pêcher avec les autres personnages (même si cela si limite aux élèves de Rean). Le système a été repensé : on ne mélange plus les boutons, seul rond est utilisé. En contrepartie, le jeu introduit un paramètre de résistance pour la ligne : si vous tirez trop fort dessus, elle se casse et votre prise prend le large. Il faut donc être souple et surtout acheter des lignes plus robustes dans les magasins spécialisés si vous voulez attraper toutes les espèces disponibles.

Laura date1.jpg

Enfin, pas de Trails of Cold Steel sans les éternels rencards avec les autres personnages principaux, histoire d’approfondir la relation entre Rean et ses élèves, ou encore avec ses anciens camarades qui feront de temps à autre un détour par Leaves (la ville du campus n°2) pour venir le voir. En raison du grand nombre de personnages, Trails of Cold Steel III introduit un système de cadeaux un peu à la manière d’Onimusha 2 pour ceux qui s’en souviennent. Les magasins d’Elbonia sont truffés d’objets uniques susceptibles de plaire à l’un ou à l’autre : péparez-vous à casser votre tirelire si vous voulez atteindre le niveau d’amitié maximal et décrocher le sacro-saint trophée qui le concrétise. Cerise sur le gâteau, les dialogues sont accompagnés d’un vue à la première personne du plus bel effet.

英雄伝説 閃の軌跡III_20171118173426

On ne va pas le cacher, Trails of Cold Steel III n’est pas un bijou technologique de la PS4. Les premières minutes de jeu arrachent au mieux une grimace étant données la faiblesse générale des graphismes et les animations datées. On pourrait passer l’éponge si il s’agissait toujours du portage d’une version PSVita techniquement correcte, mais cette fois celle-ci n’existe pas du tout. En faisant de ce nouvel épisode une exclusivité PS4, Falcom n’est pas suffisament monté en gamme en termes de réalisation. C’est vrai, on a devant les yeux un plus beau jeu que le précédent, avec par exemples des détails vestimentaires plus poussés, une modélisation plus séduisante et un début d’expressions faciales. Mais dans l’ensemble, l’absence de version Vita a plutôt du mal à passer, et il y a encore quelques gros soucis de mise en scène. En revanche et c’est une constante chez Falcom, ce dernier RPG bénéficie d’un design toujours aussi léché au degré de finition exemplaire. Les personnages principaux ont fait l’objet d’un très grand soin, tout comme leurs capacités et leurs magies, ce qui garantit des combats toujours très impressionnants.

En devenant une exclusivité PS4, Legend of Heroes Trails of Cold Steel III souffre de la comparaison technique avec les grands RPG de la machine. Mais les fans de J-RPG, bien au-delà des graphismes, y verront là une oeuvre richissime qui s’approprie à merveille les qualités du genre en termes de personnages, d’histoire, de combats ou tout simplement par la constitution d’un univers complet et vivant dans lequel se plonger durant des dizaines d’heures. Son caractère linéaire est une petite déception, mais les remous de l’aventure et le torrent d’émotions qu’elle suscitera pour les fans de la série compensent largement.

Publicités

Une réponse à “Test – The Legend of Heroes Trails of Cold Steel III

  1. Salut,
    Merci pour ton test, au top comme d’habitude (je te suis silencieusement sur ton blog et sur JVC). Après lecture, l’attente va être encore plus difficile vu le régal qu’à l’air d’être ce troisième opus. En attendant, je suis sur Tokyo Xanadu EX+ en ce moment qui est également très bon, on sent bien la patte de Falcom (peut être un peu trop par moment). Bref j’espère qu’il y aura une annonce d’ici peu concernant la localisation du jeu, fin 2018 ça sera pas mal et plutôt envisageable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s