成功不可能?東京へ帰還 (Mission impossible? Retour à Tokyo)

p5-tt

Remontons un peu le temps. Nous sommes le 15 septembre, c’est la date de sortie de Persona 5, le JRPG le plus attendu de ces dernières années. L’objectif du jour est de repartir vers la capitale afin de se procurer le jeu d’Atlus. Mais en y réfléchissant bien…

japanmap

Ben ouais, c’est peut-être pas si facile que ça! Il est vrai que je me suis rendu compte de cette problématique un peu sur le tard, mais en planifiant bien le voyage, c’était tout à fait possible. En me levant à 5h du matin, j’arrive à prendre le Hokuto Express assez tôt pour monter dans le shinkansen avant midi à Shin-Hakodate, et donc arriver en milieu d’après-midi à Tokyo.

persona-lift

Comme attendu, Akihabara est aux couleurs de Persona 5. Des stands ont été installés devant chaque boutique, l’ascenseur de Sofmap est sompteusement orné, le trailer résonne puissamment chez Trader : le quartier est à la gloire d’Atlus.

persona-sold-out

Mais le trajet n’est pas le seul problème, puisqu’à 17h, il n’y a plus tellement de Persona 5 disponibles, et encore moins d’éditions limitées.

persona-box

Il faut faire 6 adresses pour trouver le précieux collector, chez le 2e Trader. Hasard de l’histoire, c’est également ce magasin qui m’avait vendu ma DS collector FFXII Revenant Wings il y a 9 ans.

one-p

Prenons maintenant la ligne Yamanote pour se rendre dans quelques boutiques spécialisées, notamment l’IG Store de Shibuya. Semi-déception, le magasin est majoritairement consacré à One Piece. Pas vraiment mon truc, mais un vrai paradis pour les fans de la licence.

tachikoma

Une petite partie Ghost in the Shell était là avec quelques produits. Rien de transcendant, mais il bon de constater que les films et la série sont toujours mis en avant.

eva

On continue le petit tour sur la Yamanote pour arriver à Ikebukuro, qui on le rappelle héberge désormais l’Evangelion Store. Déception, les Converses NERV ne sont plus là… Mon compte en banque, lui, pousse un grand soupir de soulagement. Je ne repars qu’avec 2 bricoles.

kotobukiya-outside

Dernier round à Akihabara. Kotobukiya a mis son enseigne à jour pour acceuillir des personnages de Tales of Berseria.

kotobukiya-inside

A l’intérieur cependant, les goodies concernent toujours Tales of Zestiria et d’autres épisodes plus anciens.

kan-colle-t

Après avoir mis la fin sur les derniers jeux PS4, PSVita et Blu-ray prévus, je ferme officiellement la comptabili… Tiens, ils ont des produits Kan Colle chez Laox?

kan-colle-t

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!!!!!

Enseigne pourtant très généraliste, Laox rassemble quasiment tout les T-shirts Kan Colle depuis le décollage de la franchise, ainsi qu’un historique impressionnant d’autres T-shirts Cospa. L’achat est détaxé, raison de plus pour approcher un peu plus ruine. Taigei, quoi…

loot

La trésorerie et le compte de résultat tombent d’accord : le budget a été dépassé de 11% pour atteindre un nouveau record. Le taux du yen était certes pas idéal, mais il faudra être un peu plus sage pour la 11e édition, qui ira encore plus loin par-delà les mers.

Une réponse à “成功不可能?東京へ帰還 (Mission impossible? Retour à Tokyo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s