Marre de l’E3! Parlons d’autres jeux #2016

Atelier Firis (PSVita/PS4)

Ilmeria a1

Après un Atelier Sophie plutôt moyen, Gust se devait de réagir et remettre la série sur une pente ascendante. Mission réussie pour le moment pour Atelier Firis qui allie réparation technique (les textures n’ont plus rien à voir), character design convaincant et innovations de système de jeu. L’aventure n’est plus centrée autour d’une ville et la base de Firis sera mobile. En outre, des choix sur la carte pourront semble-t-il provoquer de petites modifications dans l’aventure. NOCO et Yûgen ont vraiment perfectionné leur art sur ces premiers personnages, NOCO en particulier prend une orientation beaucoup plus mature et sexy. Yûgen Iui (s’)illustre avec le pesronnage d’Ilmeria, que je vois bien en successeur de Meruru. Pour l’instant, les voyants sont au vert.

Kangokutô Mary Skelter (PSVita)

Mary b1

Dungeon-RPG de Compile que j’attends particulièrement, déjà par sa direction artistique diabolique chapeautée par Kei Nanameda, déjà derrière Makai Shin Trillion. Ce DRPG devrait également proposer une approche plus survival avec les inquiétants Nightmares qui vous poursuivent sans relâche. Plusieurs classes ont été annoncées, ainsi qu’un Genocide mode qui est un état second puissant qui se déclenche quand les filles sont imbibées du sang des ennemis. A l’inverse, lécher ce sang soigne les personnages, mais empêche le Genocide mode. Un équilibre de gameplay qui mobilise grandement le rapport au risque du joueur.

Sengoku Otome (PSVita)

SO

Jeu au parcours peu orthodoxe puisqu’il provient d’un anime lui même inspiré d’un pachinko (!), Sengoku Otome est un peu le jeu Oda Nobuna qu’on a jamais eu. En effet, ce jeu de combat qui s’inspire largement de Senran Kagura fait s’affronter des filles inspirées des généraux du Japon féodal. L’ambitieux Tokugawa Ieyasu devient une fille reservée aux cheveux roses, et Toyotomi Hideyoshi une loli blonde. On s’excusera par avance auprès de ces grands messieurs qui doivent se retourner dans leur tombe, mais la paradoxe s’annonce rigolo.

Root Letter (PS4/PSVita)

RL ca

Un visual novel au concept passionnant. Le héros (vous) a échangé dans sa jeunesse plusieurs lettres avec la jeune Aya. Dans la dernière, qu’il ne lit que bien plus tard, celle-ci avoue un meurtre. Va se dérouler alors une véritable enquête digne d’un thriller dans laquelle le joueur va sonder les anciens camarades d’école d’Aya pour découvrir le fin mot de l’histoire et pourquoi celle-ci à disparu.

Black Rose Valkyrie (PS4)

Runa

Du Compile pas tout à fait comme d’habitude, puisque dans le groupe de filles de ce jeu se cache une traîtresse, exactement comme dans Lost Dimension. En même temps qu’il lutte contre une autre sombre maladie et des monstres appelés Chimères, le héros devra donc interroger régulièrement ses alliées pour trouver l’ennemie de l’intérieur. Ca ressemble beaucoup à du Galapagos RPG en termes de système, le costume break étant même confirmé même si on ne sait pas encore jusqu’où il peut aller.

Idolmaster Platinum Stars (PS4)

Imas PS a

Ahurissant par son style anime incroyablement léché, Idolmaster Platinum Stars sera mon premier saut dans l’univers de cette licence on ne peut plus célèbre. Il était temps. Le joueur joue comme d’habitude le rôle d’un manager de célébrités, et devra porter les différentes héroïnes au sommet du show-biz. On part vraiment de zéro cette fois, c’est-à-dire qu’il faudra suivre l’évolution des filles, peu expérimentées ou sans confiance en elles.

Tokiden 2 (PS4/PS3/PSVita)

T2 ca1

Pas grand chose à rajouter sur Tokiden 2 dont j’ai parlé longuement à l’occasion de la démo. Il sera juste question de voir un peu l’envergure du monde ouvert complet et les éventuelles améliorations apportées aux combats.

Caligula (PSVita)

Caligula ca

Un RPG à faire pour son postulat original : les étudiants de Caligula sont prisonniers d’un monde fictif idéal créé par une vocaloid du nom de μ. Bien que la chanteuse virtuelle les protège des affres du monde réel, ces jeunes décident de ne plus vivre dans l’illusion et chercheront à détruire μ. Centré sur le thème de l’univers digital, Caligula aura droit à des morceaux vocaloid pur jus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s