Retour sur certains jeux de l’E3 2016 en vidéo

NA a

Nier Automata (PS4)

Pas un très bon trailer, car assez mal rythmé. En revanche il montre un peu d’exploration et le caractère relativement vaste des environnements. Ca m’a surpris car je l’imaginais assez couloir, à tort probablement. On a aussi quelques secondes de combat, mais quelles secondes! C’est super rapide, super nerveux, il faut éviter plein de trucs, le design du boss est génial… bref, vite.

Battlefield 1 (PS4/XB1/PC)

Comme d’habitude, un trailer impressionnant de DICE. Tout de suite dans l’enfer de la guerre avec la scène hystérique dans le char, Battlefield 1 va ensuite dérouler son moteur d’exception pour montrer une Première Guerre Mondiale saisissante de réalisme dans la violence et l’acharnement des combats. C’est de loin le plus beau jeu du salon, et le choix d’époque donne vraiment la sensation de vivre quelque chose de nouveau.

Fate Extella (PS4/PSVita)

Bien je ne connaisse la licence Fate que via Ilya, ce nouveau BTA de Marvelous m’attire assez par la qualité de son action. Les ennemis sont vraiment très nombreux, plus que dans n’importe quel Musô-like. Les combos sont vraiment très impressionnants, particulièrement au niveau des couleurs des effets, de la fluidité comme de l’amplitude des coups.

Tales of Berseria (PS4/PC)

Super-hypé par ce trailer, je ne sais pas comment ils font pour mettre dans le mille à chaque fois. C’est sombre, on sent déjà une narration puissante et des rivalités fortes, deux choses qui font la grandeur des JRPGs. Le personnage de Velvet est absolument incroyable, c’est vraiment la Lightning de BandaiNamco tant elle collectionne les qualités et sa doubleuse est parfaite. Les cinématiques sont de plus en plus belles, la direction artistique partagée entre le bestial, le sacré et le burlesque a vraiment de la gueule, même si c’est rendu dans un moteur qui commence sérieusement à tirer sur la corde. L’un des trois prétendants au GOTY cette année.

Gravity Daze 2 (PS4)

Si je suis toujours contrarié de ne pas voir cette suite sur PSVita, force de constater que Gravity Daze 2 s’embellit de jour en jour sur la console de salon. Ce trailer montre vraiment à quel point SCEJ joue le jeu à fond : la ville est extrêmement détaillée, super colorée et les effets de particules toujours plus précis. C’est presque une estampe vivante tellement c’est beau. La musique pop légèrement vintage est très à propos aussi. La fluidité semble poser problème donc il faudra juger sur pièce, mais là mon enthousiasme est vraiment déclenché et je pense pouvoir passer outre ma frustration de départ à son égard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s