Ventes et trophées, le chaînon manquant

miku sensei

Vous l’avez peut-être remarqué, je suis obsédé par les ventes de jeux. Je sais que ce serai plus facile de jouer tranquillement sans se soucier de l’environnement économique, mais j’y arrive pas. Et pour les jeux sortis uniquement en dématérialisé, nous sommes totalement dans le noir. Comment savoir? Un beau jour m’est venue une solution certes très partielle, mais intéressante.

Depuis la PSVita et la PS4, le taux d’obtention des trophées est public. Il suffit d’ouvrir sa liste de trophées pour voir comment le monde entier se situe pour telle ou telle de ces récompenses. Concrètement, le PSN vous montre quel pourcentage de possesseurs du jeu a obtenu ledit trophée. C’est bien, mais un simple pourcentage ne nous mène pas très loin. N’y aurait-il pas quelque part des chiffres bruts sur lesquels se reposer?

Hé oui! PSN Profiles publie le nombre de possesseurs de chaque trophée! Le raisonnement est le suivant : les possesseurs de trophées dans PSN Profiles les possèdent également sur l’interface globale du PSN, donc ils font forcément partie du pourcentage qui est affiché sur la liste de trophées du PSN. Dès lors, nous pouvons relier le pourcentage du PSN et les joueurs de PSN Profiles, puisque ce sont les mêmes. Et pour avoir le calcul le plus précis possible, il faut prendre le plus rare (qui est toujours le platine puisqu’il suppose l’obtention de tous les autres). Observons donc la formule de Neptune-sensei.

Neptune sensei

Avant de l’analyser, définissons d’abord quelques variables.

S = Nombre total de possesseurs d’un jeu, et dans le cas d’un jeu uniquement disponible en téléchargement, les ventes totales, puisqu’il ne peut être ni revendu, ni prêté.

Smin = Nombre minimal et certain de possesseurs d’un jeu

P = Nombre de platines total pour un jeu

Pp = Nombre de platines sur PSN Profiles

tP = Taux d’obtention du platine pour un jeu

Le taux de platine s’obtient en divisant le nombre de platine par le nombre total du possesseurs d’un jeu, donc tP = P/S. Donc S = P/tP.

Là il faut être très prudent, car tous les joueurs Playstation ne sont pas inscris sur PSN Profiles. Le site a 2’500’000 membres, sur des dizaines de millions de comptes PSN dans le monde. C’est là que ce situe la limite de cette méthode, car la marge d’erreur varie grandement en fonction des platines qui ne sont pas enregistrés sur PSN Profiles. On ne va donc pouvoir calculer qu’un nombre minimum de possesseurs du jeu. Mathématiquement, P > Pp, donc Smin = Pp/tP < S.

Prenons l’exemple de Hatsune Miku Project Diva f, très intéressant dans sa version Vita qui a une liste de trophée distincte de la version PS3. Le taux de platine est de 8,1% comme l’indique SonicDX, et il y a 1574 platines sur PSN Profiles. Project Diva f PSVita a donc fait au minimum l’objet de 1574/0,081 = 19432 achats.

Pour Sword Art Online Hollow Fragment (216 platines et un taux abyssal de 0,2%), on trouve 108’000 ventes au moins. C’est inférieur à ses ventes réelles, car BandaiNamco avait affirmé en avoir vendu 570’000 dans le monde, dont environ 300’000 en occident en retirant les ventes japonaises. L’écart entre la théorie et la pratique est donc très important. Les ventes réelles sont donc potentiellement plusieurs fois supérieures au minima calculé.

Avec les données de Ichikyo57, on peut également établir les minima suivants.

Hyperdimension Neptune ReBirth1 → 1818/0,084 = 21643

Atelier Rorona Plus → 258/0,042 = 6143

Atelier Totori Plus → 478/0,031 = 15419

Atelier Meruru Plus → 169/0,025 = 6760

Très joli score pour Hatsune Miku, puisque la version PSVita était sortie en occident bien après la version PS3, tout en étant identique. Bonne performance aussi pour ReBirth1, les ventes à minima de ce remake suggérant des chiffres pas si éloignés de l’évolution des ventes au Japon. Atelier baisse sensiblement, mais on se souvient que Atelier Totori Plus, le premier sorti sur PSVita, avait fait grand bruit à cause de son arrivée imprévue sur le Playstation Store.

Voilà, encore une fois la précision de la formule est faible mais c’est un bon chiffre indicatif pour mieux situer ces jeux démat only dans le marché.

3 réponses à “Ventes et trophées, le chaînon manquant

  1. Grâce aux trophés, ont peut trouver une bonne partie des ventes(surtout numérique, avec une marge d’erreurs), remerçions Sony! Pour le bon score de Project Diva f sur vita à l’occident(comme tu l’as dit pour un jeu sortit après la v.ps3), ce qui l’a aidé aussi était le fait que c’était le premier sur vita(mars/en anglais) et qu’il est venu avant le f2(novembre/anglais). L’algèbre restera toujours quelque chose d’utile. Une série que j’aime beaucoup de Starch Press sont les »The Manga Guide to ». Il en a au moins une dizaine et en plus d’être en manga(des dessins plus simples que les tomes ordinaires), ils sont assez poussés pour quand même faire plus qu’effleurer le sujet. Voici celui évidemment sur l’algèbre nommé The Manga Guide to Linear Algebra. Celui sur les Statistiques est bien utile pour comprendre comment utiliser excel, les compagnie de jeux utilisent beaucoup cette méthode pour récolter des informations(si je ne me trompe pas). Puis, merci Ryuzaki57 je ne savais pas qu’il y avait eu un Miku-pack magazine. Au début, je pensais qu’il y avait 16 musiques sur le CD, mais il y en 5 très bonnes(c’est le pack-16 de Noël). Pour les fans, vous pouvez l’écouter ici ou l’acheter sur amazon.co.jp.

    Hors-sujet Cela fait un certain temps que vous parlez tous de Geki Blanc à propos du « costume break » qui n’y est plus, alors voici ce que je pense depuis un bon bout déjà. Ils l’ont peut-être enlevé car le multi-joueurs prends des ressources et le jeu à l’air d’avoir de plus gros monstres. Puis pour garder cette fluidité, il ont du empêcher qu’il y aille plusieurs « layers » de vêtements(3 layers probablement) en programation par phase pour si on se fait trop toucher. Alors, si on les enlèves sur(exemple) le mode co-op, la vita n’aura qu’a gérer les 4 personnages en plus de la personalisation. Aussi, imaginez avoir 8 « costume break » par combat et aussi comment cela aurait pour effet de couper la cadence du jeu 8 fois. Pendant ce temps le jeu fais pause pour les autres joueurs? Et les 7 autres fois? Ou sinon, ils voulaient seulement garder le c.break pour eux((^o^)tamsoft). En tout cas, j’espère qu’Ichikyo57 a réussis à vendre ses PS4 500GB avec les DD^^.

    • pour le costume break, il suffisait de l’enlever en multi et de le laisser en solo. C’est de la CENSURE, c’est inacceptable et Compile est déjà en train de le payer très cher avec l’effondrement des ventes de Neptune vs Sega Hard Girls. Je prépare un article d’opinion là-dessus, car je pense que Compile a saboté sa série.

      • J’avoue, c’est la série des hyperdimension Neptunia qui m’a donné le goût de jouer sur Ps3 après la psvita. J’avais commencé en juillet 2013 MK2, mais je n’avais pas de chaise confortable(je ne joue jamais dans un divan puis, c’est que dans ma chambre pour moi avec un casque si possible). Alors, depuis j’avais retourné sur vita. Après un certain temps, j’ai pu avoir une chaise d’ordinateur et je me suis mis à rusher HDNeptunia V(même avec la super note de GB), puis HDN le premier et après je suis revenu un peu sur MK2. J’aime bien la série, mais après tout cela, je voulais en tant que joueur autre chose. C’est alors que j’avais découvert Demon’s souls. Je suis d’accord avec Ichikio57(je me suis toujours demandé pourquoi les deux 57? mais c’est pas important), ils ont sortis quand même beaucoups de jeux et c’est 12 en environ 5 ans(sans compter l’app.). Depuis le 19 août 2010 au japon à aujourd’hui. Alors, une petite pause serait assurément bien. Il faudrait peut-être qu’ils pensent à prendre leur temps par exemple, avec le deuxième sur PS4……HDN1 quand c’est devenu HDNMK2, cela a souflé d’un vent frais la série, on a alors possiblement besoin d’un même coup de bourrasque de fraîcheur sur ce HDNVII-MK2(haha^^). J’aime bien le « costume break », mais il n’a jamais été dans les épisodes canonique et même pas sur celui sur PS4 et personne n’a jamais chialé, non?(je sais, il n’y avait pas Tamsoft).

        C’est sûr en 2016, il faut que je joue à Life is Strange(j’attendais la version physique), The Witcher 3(akuma_2002 a bien aimé, j’attendais la « complete edition » mais bon), Final Fantasy PS4(j’ai joué 3 -4 heures sur vita), Senran Kagura Estival Versus sur PS4, Phantasy Star ep.1 sur gamecube(SonicDX joue beaucoup sur PSO2, moi le seul que j’ai joué était l’ep.3 avec les cartes) et un Tales of. J’avais joué à Tales of Xillia pendant plus de 10 heures, je le continuerai peut-être. L’hôpital en bois, les lumières plantes, l’eau et le ciel vert, c’était merveilleux(pourquoi ce n’est pas comme cela dans la vrai vie?). En plus, je sais que tu as joué a presque tout les Tales of existant, alors je suis bien capable d’en faire un^^. Pour Project Diva X j’aurais aimé qu’il y aille plus de chansons avec une histoire(évidemment, je ne suis pas le seul à le penser), comme dans F1 et un peu dans le F2. Ils ont sûrement leurs raisons.

        J’ai hâte de voir cet article. Bonne écriture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s