日本九回目!…ってもうですか!? (9e fois au Japon… hein! Déjà!?)

IMG_8151

Dans le Japon Moderne et l’Ethique Samouraï, Yukio Mishima rapporte les enseignements du samouraï sans maître Jôcho. Celui-ci s’exprime ainsi : «la vie ne dure qu’un instant, il est donc fou de ne pas la consacrer à ce que l’on a envie». En cette belle année 2015, je ne fais donc que suivre les enseignements du vieux samouraï ermite. Toutes les conditions étant réunies, particulièrement l’argent et la santé, c’est donc seulement 5 mois après mon retour que je m’envole de nouveau vers l’archipel. Le thème de ce voyage sera Kaze to Shunten no Tatakai de l’OST de Tales of Zestiria.

IMG_8126

A peine arrivé à l’aéroport et avant même d’arriver dans le terminal, je m’enregistre déjà en instant : le passeport biométrique matche les informations de vol immédiatement. Le traitement numérique des données ne cessera jamais de m’impressionner… Air France n’est vraiment pas cher cette année, je n’allais pas tarder à comprendre pourquoi.

IMG_8133

C’est bien simple, il n’y a plus de personnel! Les voyageurs font leur dépose-bagages eux-mêmes, et les quelques agents d’accueil présents te colleraient même pas l’étiquette sur la valise! En gros «aide-toi, Air France t’aidera pas».

IMG_8146

En fait, tout le fric est passé dans l’embauche de nouvelles meufs pour les instructions de sécurité.

IMG_8144

La vidéo a en effet revue complètement dans un esprit plus «branché» avec un soupçon d’Art Nouveau pour faire intelligent.

IMG_8139

Vol très tranquille malgré de grosses perturbations au-dessus du Danemark (comme quoi il y a vraiment quelque chose de pourri au Royaume du Danemark). J’expérimente le difficile exercice de boire la bière en zone de turbulences : pas facile quand le verre et la cannette bougent tous les deux en même temps dans tous les sens. Mais bon voilà, personne à coté, personne devant, personne derrière, c’est la belle vie.

Screenshot_2015-09-17-14-15-55

En plus, le port USB maintenant de série dans les avions récents permet de recharger divers appareils dont la tablette qui reste à 100%.

bradley-cooper-american-sniper

J’en profite pour mater American Sniper, que je voulais voir depuis un moment. Mais pour le coup c’est pas vraiment un film de sniper, puisque Chris Kyle n’est sniper que au début et à la fin. C’est pas du tout un film spectaculaire comme Stalingrad, c’est juste un film de guerre intelligent dans son approche qui veut passer un message humaniste. Ce qu’il fait relativement bien, mais ça n’a pas un grand intérêt cinématographique et de toute manière ce n’est pas ce que je voulais voir.

C’est perdu dans toutes ces pensées sniper parmi d’autres que j’atterris à quelques 15 mètres de l’océan et seulement 30 centimètres au-dessus du niveau de la mer, comme il doit sur l’île artificielle que constitue l’aéroport international du Kansai. Par chance, le ciel est bleu sur l’ouest du Japon et il fait bien chaud.

IMG_8156

Par une logique implacable, j’arrive à Osaka alors que mon hôtel est à Tokyo (en fait, c’était beaucoup moins cher). Je skip donc violemment la capitale du Kansai pour sauter dans le premier Shinkansen pour Tokyo, dans lequel je déguste des suhis maquereau et lisant Gakusen Toshi Asterisk (non, rien à voir avec le célèbre gaulois). Comme je le pressentais, faire un si long chemin dans une journée de 48h n’est pas forcément évident et le sommeil me gagne alors que j’écris ces lignessssssssssssssssssssssssssssss

IMG_8172

J’arrive tant bien que mal au Shinjuku Gracery Hotel, que l’on appellera l’hôtel Godzilla, pour des raisons évidentes.

IMG_8209

En effet, l’architecte de cet hôtel flambant neuf (il a ouvert au printemps dernier) n’est pas né de la dernière pluie et il a trouvé le truc pour le différencier des 4-étoiles standards, en l’occurrence une grosse tête du célèbre monstre cinématographique japonais. Pas banal, il fallait y penser. Le bâtiment est très élevé et possède son lot de restaurants aussi chers que surfaits branchés, ainsi qu’un cinéma pour les clients qui n’écrivent pas de blog le soir.

IMG_8167

La chambre en revanche est plus que classique, pour ne pas dire démodée : le bureau à 53 ans et la moquette aurait fait peur même dans les années 70! A l’inverse, la téloche est énorme et la salle de bain très surprenante.

IMG_8169

Elle est architecturée comme un onsen, c’est à dire qu’on se lave à l’extérieur avec le robinet sur la gauche avant de rentrer dans l’eau à 40°C de la baignoire (comme un onsen). Mais ça, c’est pour demain matin. Pour l’heure, il va falloir encore lutter contre leur sommeil, car le temps presse et il y a pas mal de repérage à faire à Akihabara.

Une réponse à “日本九回目!…ってもうですか!? (9e fois au Japon… hein! Déjà!?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s