角館,閑散な侍村 (Kakunodate, quiet Samurai Town)

kaku panel

Dans les hôtels Route Inn, le petit déjeuner est compris, mais servi jusqu’à 9h! La perspective de quelques centaines de yens réinvestis à Akihabara me fait donc me lever (très difficilement) à 8h du matin. Au programme : saucisses, crevettes, ratatouille et jus d’orange chimique… … … RENDEZ-MOI MON SOMMEIL! RENDEZ-LE MOI!

scirie

Très rare pour un tronçon de shinkansen, ce matin-là, je ne traverse pas d’agglomération. Peu ou pas d’habitations ou des commerces, mais… des scieries!

Komachi

Je crois a un rêve éveillé, mais non. Je ne conduis pas ma 107 sur la route Saint-Dié – Strasbourg, mais suis bel et bien dans le Komachi en route pour Kakunodate.

kaku

Il est 11h30 et Kakunodate ne s’éveille pas. Seules quelques rares automobilistes brisent le silence inhabituel pour l’archipel. On entend même les oiseaux.

odano

L’attraction de cette petite ville de campagne sont les résidences qui furent utilisées par les samuraïs d’Akita pendant la période d’Edo.

stamp

La plupart des bâtisses n’ont rien de particulier, hormis donner du grain à moudre aux amateurs de stamp rally comme moi.

ishiguro

Ce n’est que dans la dernière, autrefois occupée par la famille Ishiguro, qu’on trouve des infos substantielles, en l’occurrence une visite guidée.

ishiguro genkan

La maison avait deux entrées : celle-ci pour les hôtes de marque, les serviteurs et les petites gens devant entrer par derrière. La salle de réunion est attenante et les grilles au-dessus des portes découpées en forme de tortue font un jeu d’ombre assez impressionnant. A noter que cette famille fut l’éditrice du premier livre d’anatomie du Japon (qui était visible, mais pas photographiable).

ishiguro

Le brasero est toujours en état de marche, et vu l’odeur de brûlé, carrément en coours d’utilisation!

samurai museum

Voici le musée regroupant divers effets du clan Satake. Le prix est de 300 yens, mais personne n’est là pour les recevoir. Je mets donc 3 pièces de 100 dans le boîtier prévu à cet effet et ouvre la porte avec un fracas épouvantable, car elle était coincée. Effectivement, il n’y a personne au comptoir. Peut-être est-ce parce que c’était dimanche…

samurai museum f

Le musée est exigu, assez poussiéreux mais relativement dense. On y trouve des kimonos richement brodés…

samurai museum b

divers armes/accessoires à usage militaire (l’éventail au Soleil Levant est l’emblème de la des Satake)

samurai museum e

et un très grand nombre de cahiers et de calligraphies bien difficiles à identifier.

yaei

Avant de rentrer vers ma base de Morioka, j’opte pour un bivouac sur les bords du fleuve, déserts car les cerisiers ne sont pas encore en fleur dans le Tohoku. Les convenience stores ont beaucoup de petit plats chauds très goûteux à base de poulet, ce qui est extrêmement pratique pour les expéditions courtes. Les thèmes de ce repas seront Happy Voices from Nearby (Atelier Ayesha) et Airiry (Tales of the World).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s