Preview – Bravely Second

BS

Les démos successives du premier Bravely Default m’avaient fait faire demi-tour en un clin d’oeil. Gravement à la ramasse sur le plan technique, les combats poussifs n’aidant pas, je n’avais donc pas un début de raison d’en faire l’acquisition. Un épisode remanié plus tard, nous revoilà un point de départ avec la démo de sa suite, Bravely Second (BS).

Cette démo dite «des 3 Mousquetaires» se présente comme une série de quêtes annexes classiques et d’events humoristiques. Pas de super twist narratif ni même les grandes lignes de l’histoire, il n’est question que d’aller looter des objets et battre des boss sans portée scénaristique. De manière assez surprenante, BS s’est révélé assez slice of life dans son approche : le ton est léger, l’humour omniprésent et efficace qui plus est, les personnages assez attachants. Agnes est une tsundere fort efficace, Magnolia avec son toupet est très marrante, etc. En fait cette démo aura été moe/burlesque de bout en bout comme beaucoup de RPG Playsation que je connais, la bunny girl idol accompagnée d’un samuraï efféminé type Logos de FFX-2 achevant la démonstration. Ce n’est pas forcément un mal, loin de là, mais BS est en cela bien loin de son ambition de «successeur de Final Fantasy».

Là où BS reprend efficacement les codes de FF, c’est dans son design urbain, son architecture, et sa très bonne bande-son qui rappelle beaucoup FFIX. A l’inverse, les donjons de cette démo étaient assez quelconques. Là où en revanche il trahit l’esprit de la série dont il revendique la filiation, c’est dans sa réalisation technique : Final Fantasy a toujours été à la pointe de sa génération, BS a au moins 15 ans de retard. Quelques soient les autres qualités du jeu, il n’est pas acceptable d’avoir devant les yeux un jeu PSone en 2015. Les modèles 3D sont beaucoup trop simplistes, on ne peut pas se satisfaire de ça quand on a vu Phantasy Star Nova ou Hyperdimension Neptune U. La 3DS est capable de bien mieux que ça, Ace Attorney et Stardust Amazones l’ont montré. BS est donc un jeu appréciable esthétiquement mais mauvais techniquement. Ce n’est ni contestable, ni discutable, et tous ceux qui vont dirons le contraire vous mentent.

En termes de gameplay, BS est moins clivant. Il reprend le système de Brave/Default de BD. En clair, on se «défausse» pour accumuler des tours et on «brave» pour utiliser plusieurs tours d’un coup. Si l’on perçoit la portée stratégique d’un tel système, je le ressens comme une usine à gaz très dispensable. Le fait de devoir faire des réserves de tours fait qu’on on tombe trop souvent en négatif dans le feu de l’action, ce qui peut bousiller la stratégie planifiée. Je suis beaucoup plus enthousiaste sur les jobs. Le système repris de FFTactics Advance est très addictif, très pratique et facile à assimiler. Encore mieux ici, car les magies s’achètent et sont disponibles immédiatement pour tous ceux qui ont le niveau de job adéquat. Par ailleurs, beaucoup de jobs étaient disponibles dans cette démo, ce qui produit une bonne variété de gameplay.

BS reprend les améliorations de For the Sequel. Vous avez l’opportunité de changer la difficulté à tout moment comme dans Tales of Xillia par exemple. Chose particulièrement heureuse, car il faut mettre en facile au bout d’une demi-heure pour que le jeu soit supportable sans passer sa semaine à faire de l’XP. Autre bonne idée, BS vous laisse régler la fréquence des combats aléatoires à votre guise, ce qui vous permet de progresser selon votre humeur.

Bravely Second est nettement plus engageant que Bravely Default il y a deux ans. Mais hormis le côté carte postale de FFIX, il manque cependant à mes yeux de qualités décisives pour compenser sa faiblesse graphique. Il m’apparaît comme un JRPG honnête mais très en retrait par rapport à ce qui va sortir en 2015 sur PS4, PSVita et même WiiU d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s