Preview – Phantasy Star Nova

PSN title screen

J’ai pu m’essayer dès la fin de l’été au jeu phare de Sega par la démo gracieusement déposée sur le PSN au mois d’août.

Contrairement à Phantasy Star Online 2, Phantasy Star Nova (PSNova) a été pensé pour le jeu solo. Le système de jeu s’inscrit dans la même logique que God Eater, c’est-à-dire une aventure solo scénarisée dans laquelle vous pouvez inviter des potes à tout moment en multijoueur local.

PSN monster

L’univers de ce PSNova rappelle furieusement Star Ocean 4. Et pour cause, puisque c’est le même développeur qui est à la manoeuvre, à savoir Tri-Ace. Vous revoilà donc reparti pour explorer des exoplanètes, forcément très inhospitalières. Cela dit, entre lapins mécaniques et dinos technologiques, je trouve que le bestiaire a pas forcément la classe malgré le gigantisme du tout dernier.

PSN c

Techniquement, c’est vraiment très joli : les personnages comme les décors sont vraiments très soignés, ce qui en fait un des plus beaux jeux de la machine. Un vrai plaisir d’autant que le character design reste de aussi attrayant qu’il l’est dans PSO2. Il est juste dommage qu’à l’instar de God Eater 2, on ne puisse pas incarner les personnages secondaires pourtant si séduisants. Par ailleurs, la voix-off anglaise est abominable.

PSN monster a

La fait étant que, comme dans PSO2, le joueur se crée son propre personnage. Cette démo était malheureusement très limitée : quatre classes disponibles mais aucune customisation possible! Cela donne une impression de rigidité qui a du mal à passer… Bon an mal an, j’essaye les deux nanas prédéfinies au travers de la seul et unique mission à relever. Pas de problème de gameplay, la recette action/RPG de PSO2 ne vieillit pas. Esquives, combos, magie, lock, soin via le tactile… Tri-Ace assure à ce niveau-là. Chaque classe embarque 3 ou 4 armes différentes. Il y a donc de quoi faire, bien qu’aucune de celles que j’ai essayées ne m’a semblée vraiment nerveuse.

La problème de fond est qu’au même titre que Tôkiden, l’action est assez lente et ne mobilise pas le joueur autant que le survolté God Eater 2. Certes, ça à l’air de dépendre des classes et des armes, mais la démo n’en montre pas assez pour être convaincu. Par contre, PSNova a l’air sensiblement plus costaud que God Eater 2 au niveau challenge : votre perso claque très rapidement si vous n’êtes pas attentif, et le nombre de revive semble limité à plus haut niveau (contrairement à God Eater).

Izuna

Au niveau scénaristique, difficile de dire grand chose hormis qu’on ressent vraiment l’ambiance Star Ocean, ce qui n’est pas pour me déplaire. Bref une démo trop courte, trop fermée, pour un jeu au charme indéniable.

Une réponse à “Preview – Phantasy Star Nova

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s