Business et valeurs, l’étrange frontière

valeurs

Par le Concile de Nicée de 325, la notion d’intérêt fut bannie par L’Eglise car contraire aux valeurs de l’Evangile (voir en cela l’excellente pièce de Shakespeare, le Marchand de Venise). Il fallut attendre le XVIe siècle et réforme protestante de Calvin pour que religion et gain fassent enfin bon ménage. 500 ans plus tard, la question se pose de nouveau : le business s’arrête-t-il là où commencent les valeurs?

Pour la sortie occidentale du très coquin Monster MonPiece, Idea Factory US a décidé de retirer du titre 16 illustrations jugées trop osées pour « les valeurs de la société [occidentale]« . Ceci est de la CONNERIE. Déjà, la “société” n’achètera pas Monster MonPiece, la “société” n’a pas de PSVita et suit encore moins les news jeu vidéo. Quelques images ecchi de plus ou de moins ne gêneront PERSONNE et satisfera les CLIENTS de Idea Factory. Notons par ailleurs qu’il s’agit du premier édité par Idea Factory à l’international. Déclencher une guerre de tranchées comme c’est le cas actuellement sur les forums de l’éditeur n’est pas la meilleure manière d’entrer dans le business.

Alors, Idea Factory a-t-il eu peur des fameuses agence de rating? En effet, l’organisme américain ESRB a noté Monster MonPiece (dans sa version censurée) Mature (17+). Le contenu supprimé aurait pu en effet faire passer la rating à AO (Adulte) plus difficile à commercialiser, MAIS il faut savoir que l’ESRB a pour politique de donner automatiquement aux DLCs le même rating que le jeu complet. Il serait donc aisé pour l’éditeur d’apporter le contenu manquant. En France, le jeu est PEGI12 : il y a donc pas mal de marge de manœuvre et cette décision est donc infondée. Les valeurs n’ont pas de valeur juridique. Personne ne peut attaquer Idea Factory sur les “valeurs”. Alors oui, il y a des lois qui restreint la représentation à caractère sexuelle de mineurs. Mais n’importe quelle carte restant dans Monster MonPiece pourrait être concernée par une telle législation. Encore une fois, quelques illustrations de plus ou de moins n’y changeront rien. Par extension, il faudrait fermer toutes les boutiques d’import qui propose en vente libre le même contenu. To Love-ru est un manga qui se contrefiche éperdument des «valeurs» sus-citées, où sont les procès en valeurs contre l’éditeur? Il n’y a pas tout cela. La France, ce n’est pas le MacCarthysme. Hormis certains que je ne citerai pas, il n’a pas de bridage des mœurs qui patrouille à la recherche de manquements aux valeurs.

Mais puisqu’on parle des valeurs, prenons-en une au hasard : «Tu ne Tueras Point», valeur ancestrale et encore relativement répandue. RockStar s’est-il posé la question de cette valeur avant de commercialiser GTAV? Vu le nombre de fois où ce titre transgresse ladite valeur, je dirais que non. Ou sont les procès en valeur contre GTAV? Pourquoi le gouvernement n’interdit-il pas? Simplement parce qu’il s’agit d’une oeuvre FICTIVE avec des personnages FICTIFS, et qu’une telle interdiction serait davantage une entrave à la liberté d’entreprendre qu’un acte noble de protection des «valeurs». Monster MonPiece, bien qu’économiquement infiniment plus petit, n’est pas différent. Autre analogie : les anti-homosexuels se fondent sur les valeurs pour leur idéologie : ont-ils raison? Peut-on vraiment se baser sur des «valeurs» aussi vagues qu’éphémères?

Tout cela pour dire qu’il faut ARRETER de s’inventer des valeurs, tout simplement parce que la loi est précisément là pour marquer la limite de la transgression des valeurs. Ce qui n’est pas interdit est autorisé. Pour Monster MonPiece comme pour GTAV, la loi est le PEGI, L’ESRB le CERO. Et en l’occurrence la loi dit OK. Monster MonPiece, contrairement à Idea Factory, n’a aucun problème de valeurs : force reste à la loi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s