旅の終わり後二日,奔走浪費!(Il reste deux jours, balançons-tout!)

Akiba i

Oubliez le triple A, fermez les plans d’économie, il me reste deux jours à Tokyo et encore la moitié du budget! Me revoilà donc lâché à Akihabara comme un loup dans une bergerie. Les yens me brûlent dans la main. Toutefois, je vais dans un premier temps remonter et descendre l’avenue dans les deux sens pour établir mon planning d’achat. Akihabara est le miroir de la culture anime et jeu vidéo. Il suffit de lever la tête et d’entrer dans les boutiques pour prendre la température du marché.

Akiba f

Cette année, la tendance est à Hyperdimension Neptune. La présence du RPG (devenu depuis anime) de Compile Heart dans les rues et les magasins d’Akiba est absolument écrasante! Le magasin Gamers lui consacrait même un étage entier! Ce n’est d’ailleurs que le début, car les Blu-rays et les goodies n’arrivent qu’en fin année. 

Tengoku c

Hatsune Miku se défend cependant toujours très bien : entre T-shirts, cabas, range-document, etc. le business a été décuplé! Le plus surprenant est certainement l’explosion des novelisations. En 2011, je suis entré pour la première fois dans l’univers de Vocaloid en achat un manga coincé dans une étagère à Okayama : c’était le manga de l’illustrateur Kei. Deux ans après, les mangas et romans tournant autour du petit monde musical de Hatsune Miku remplissent l’étagère à eux tout seuls!

Kotobukiya a

Kotobukiya acceuillait le fameux Tales of Shop, magasin spécialement consacré à la série de RPG Tales of.

Tales shop d

Curieusement, je n’ai rien trouvé à acheter. Je voulais une taie d’oreiller Millia : pas de chance, c’était la seule qui était épuisée. Je ne suis visiblement pas le seul a avoir eu cette idée.

Le temps passe vite. Tel Lightning, je fonce attraper le premier train pour me rendre à mon prochain objectif. 

Harajuku

J’arrive vers 16h à Harajuku. Après avoir mangé rapidement un gyûdon (bœuf & riz), je descends Takeshita-doori aussi vite que la foule toujours très dense me le permet.

Evastore

Ayant encore une fois oublié la position exacte de l’Evastore, je gaspille plusieurs dizaines de minutes avant d’arriver dans ce magasin très onéreux.

Evastore a

Comme d’habitude, je pourrais balancer tout mon fric en deux heures tellement attractivité en prix des produits de cette boutique entièrement consacrée à Evangelion sont élevés. Chaque T-shirt coûte 6000 yens, un porte-monnaie 3000. Vient donc le moment le plus difficile, celui où il faut renoncer à certaines choses pour en acheter d’autres, ce truc horrible qui revient implacablement chaque année : choisir.

Evastore b

Vous vous souvenez peut-être du jeu de tarot Evangelion que j’avais remarqué en vitrine l’année dernière. A l’époque, je pensais que c’était un exemplaire unique inabordable juste là pour faire baver les chineurs. En voyant le fameux jeu de cartes dans le rayon, ma respiration en fut coupée. J’ai cru à un miracle, mais en réalité la vitrine sert à afficher les produits prochainement commercialisés. Arrachant l’objet de son présentoir, je finis lentement mes emplettes et repart à Shinjuku, où l’on m’attend.

izakaya

En effet, une amie avait prévue une soirée dans un Izakaya ayant pour thème l’époque Sengoku.

Tengoku d

L’ultime jour arrive, le dieu yen reconnaîtra les siens. Ca commence mal, car je trouve un magasin que je ne connaissait pas, le Hobby Tengoku (autrement dit «le paradis des goodies»).

Tengoku a

Par chance, je n’y vois rien dont l’achat est absolument nécessaire. Il faut dire qu’à force d’acheter, je commence à avoir un nombre incalculable du même type d’objet. Donc voilà, les coques Iphone sont très attrayantes, mais j’ai qu’un seul Iphone. Pareil pour les tasses, pochettes, etc.

loot9 b

Je me rends par conséquent à Cospa, là où tout se décide. La veste brodée Infinite Sratos sur laquelle j’avais hésité l’année dernière est toujours là. C’est un signe, c’est le destin, je dois l’acheter.

Cospa 2

13 000 yens de moins, je dois constamment repenser ma liste de courses. Le hasard ne m’aide pas, car je décrouve un 2e Cospa caché dans un sombre immeuble de prériphérie. C’est une catastrophe : je n’arrivais déjà pas à gérer mon solde restant avec un! Je prends une veste Sword Art Online, je recalcule, je la repose.

Sofmap c

Car je n’ai pas encore acheté le gros des jeux vidéos. Rendez-vous donc à Sofmap, où des jeux à paraître comme Exstetra ou Sen No Kiseki s’affichent ostensiblement, pour prendre l’édition limitée (donc très chère) de Date A Live.

loot9 a

L’année dernière, j’avais déjà presque tout dépensé en arrivant dans les boutiques spécialisées en cartes à collectionner. Donc cette année, j’ai décidé de mettre le paquet. Je retourne les vitrines et les rayons de A à Z. Atelier, Tales of, Aria the Scarlet Ammo, Final Fantasy, Girls und Panzers, Hatsune Miku, j’ai regardé chacune des centaines de cartes disponibles. Très longtemps plus tard donc, je repars à l’hôtel avec une petite pile d’une valeur d’environ 6000 yens. Voilà qui conclut cette année de shopping, mais aussi cette édition 2013 de mon exploration de l’archipel.

lootf c

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s