尾道,愛想の良い町 (Onomichi, une ville très accueillante)

Onomichi

Sans projet précis en ce 10 septembre, je décide simplement d’aller à Onomichi, ville côtière de son état, qui est jusque à côté de Fukuyama. Je prends donc le premier Shinkansen, qui m’y transporte en 10 minutes (car oui, je prends le Shinkansen même pour une station). Mauvaise nouvelle, la gare Shinkansen (Shin-Onomichi donc) est situé plusieurs kilomètres à l’intérieur des terres, un peu comme Meuse TGV est perdue en plein milieu de la Meuse.

Onomichi b

Il faut donc monter dans un bus rempli de mamies japonaises pour arriver à bon port. Ça m’apprendra à faire le con avec mon Japan Rail Pass…

Onomichi i

Etant midi largement passé, je me mets en quête d’un endroit où me sustenter. Il n’y aura pas tellement le choix : en à peine 200 mètres j’ai dû croiser pas moins de 6 restos de ramen! N’arrivant pas à me décider, je choisis celui le plus proche de la mer. Quelques instants après m’être installé, un sexagénaire japonais particulièrement jovial me met une grande tape dans le dos et me demande de choisir un poisson, qu’il m’offre. En dépit du fait que je ne connais guère les poissons, même en français, et que j’étais venu manger un ramen (que j’ai commandé de toute manière), je ne refuse évidemment pas cette chaleureuse hospitalité. Je prends alors ce qui apparaît être une sole et me mets assis avec les seniors pour parler de tout et de rien. Bilan : un ramen très moyen, une sole délicieuse et une rencontre très amusante.

Jodoji

Après ce bon délire, il est temps d’attaquer les temples. Le Jodoji, classé trésor national (remarquez l’architecture bombée peu commune).

Saikokuji d

Viens ensuite le Saikokuji et ses énormes sandales tressées en offrande à Bouddha, dont la fondation est évaluée à 729.

Myosenji a

Le Myosenji, de 1354

Ushitora jinja e

Un peu d’escalade est nécessaire pour arriver à Ushitora jinja, qui surplombe la côte.

Ushitora jinja b

4 réponses à “尾道,愛想の良い町 (Onomichi, une ville très accueillante)

  1. Par hasard, quel est l’auberge/hotel où tu as décidé de résider cette fois? (Oui je suis curieux, l’article finit par Ushitora jinja encore en plein jour?)

    • Je logeais toujours à Fukuyama, qui est à 25 minutes en train. Il n’était pas très tard sur cette photo (16-17h). Après je suis allé faire des achats dans l’avenue commerçante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s