Est-ce la fin pour Hatsune Miku Project Diva?

Je vous l’ai peut-être déjà dis, mais j’adore Project Diva f et la série Project Diva en général, que j’ai découverte l’été dernier. J’ai investi 10’000¥ dans ce jeu, en particulier par le supra-divin DLC qui ajoutait les chansons bonus de la version PS3. Ce fut juste incroyable : quand j’ai vu Senbonzakura, mon cerveau a du faire une MàJ interne de la définition du beau devant ce chef-d’oeuvre.

Du coup, lorsque j’ai appris que Sega préparait une suite à Project Mirai sur 3DS, vous imaginez bien que j’ai pas applaudi. L’éditeur n’avait jamais manqué de sortir un épisode de Project Diva en fin d’année jusqu’alors. Pris d’une rage incontrôlable comparable aux douloureux épisodes Bayonetta2 et Ninja Gaiden Razor’s Edge, j’effourchai mon fidèle twitter pour communiquer à l’éditeur le fond de ma pensée, sans forcément passer par la case politiquement correct.

Pourtant tout était écrit. Sega a donné aujourd’hui les chiffres officiels de la série. L’éditeur a livré 390’000 Project Diva f (PSVita) + F (PS3) au Japon (auxquels il faut rajouter les ventes démat de petit f, soit un peu plus de 400’000). Le total des jeux Hatsune Miku (Project Mirai compris) atteint 1,8 million d’exemplaires commercialisés au Japon. Selon GAF, Project Diva f à livré 220’000 exemplaires, Project Diva F 160’000. Les deux approchent la fin de ce stock, car petit f était pile à 200’000 exemplaires vendus fin 2012 et grand F aborde les 155’000. Le 1er Project Mirai sur 3DS en revanche à fait l’objet d’un second shipment et trônait à 150’000 exemplaires fin 2012 (pour un total livré que l’on estimera à 200’000). En extrapolant de la manière suivante 1800K – 400K – 200K = 1200K pour les 3 premiers Project Diva sur PSP, on s’aperçoit qu’il a fallu un jeu PSVita + un jeu PS3 pour égaler les ventes d’un seul épisode PSP. Il n’est guère surprenant alors de voir Sega donner le feu vert à un nouvel épsiode 3DS moins cher à produire.

Cela pose de vraies questions. Si même le 2e jeu le plus vendu de la PSVita au Japon n’atteint pas ses objectifs, comment la machine peut-elle s’en sortir? Quel intérêt pour les éditeurs de nous offrir l’expérience ultime quand un spin-off à petit budget rapporte plus? Va-t-on vers le moins-disant qualitatif, faute d’un marché suffisamment dynamique? Les mauvaises nouvelles économiques se multiplient. On a tous en tête l’échec fracassant de SquareEnix, dont les jeux occidentaux sont des gouffres financiers. GoWA, GoWJ, Darksiders II, sont d’autres exemples de l’essoufflement d’un modèle économique qui trouve aujourd’hui ses limites. La next-gen arrive, les développeurs peuvent-ils en remettre une couche? Les joueurs sont-ils prêts à casser leur tirelire? Les éditeurs ne vont-ils pas réduire les budgets face à cette nouvelle donne? Vont-ils encore chercher à nous surprendre lorsqu’ils voient que ce sont les jeux qui se réinventent le moins (Mario, FIFA, CoD, etc.) qui rapportent le plus? Tout cela avec la bénédiction de la presse qui applaudit à chacune de ces inutiles réactualisations, tout en faisant de grands discours moraux sur l’originalité et le jeu indé, avec l’hypocrisie et le sans-gêne qui la caractérise.

Des questions d’ensemble qui trouvent donc une illustration dans le petit univers des jeux Hastune Miku. A quel espoir se raccrocher? Il faudrait que Project Mirai 2 réalise un très mauvais lancement pour inverser la tendance en faveur de l’écosystème Playsation. J’ai joué 15 minutes à Project Diva f pour prendre ce screenshot, 15 petites minutes et pourtant le jeu m’envoie déjà au nirvâna.

Ce soir je ne suis plus en colère, je suis juste triste. De cette tristesse qui vous ôte toutes vos forces, qui vous empêche d’aller de l’avant et où vous n’avez même plus envie d’allumer votre console. Car après Valkyria Chronicles, perdre Project Diva serait vraiment, vraiment trop dur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s