Un peu de lecture – Harisugawa au Pays du Miroir

Kanô Yasuhiro est un mangaka de génie. Où qu’il aille, il faut le suivre! Après un MxO aussi drôle que profond, il nous offre une toute nouvelle comédie romantique extrêmement bien écrite et divinement dessinée.

Harisugawa est un lycéen normal : il aime les revues un peu olé-olé et a un amour secret, en la personne de Satomi. Celle-ci fait un jour l’achat d’un vieux miroir dans un dépôt- vente. Hasard du destin, un chauffard ayant perdu le contrôle de son véhicule lui fonce droit dessus au premier passage clouté. Harisugawa, qui la «suivait» comme d’habitude, n’écoute que son cœur et la bouscule au mépris des risques. Il se croit mort, mais se réveille pourtant bien vivant… dans le miroir!

Enfermé dans ce miroir magique, il peut voir le monde extérieur en toute discrétion, ce qui va donner lieu, vous vous en doutez, à des scènes particulièrement cocasses!

Satomi ne tardera pas a remarquer son nouvel invité et ils découvrent ensemble les étonnantes propriétés de l’objet. Premièrement, si plus d’une personne hormis l’habitant du miroir vient à connaître le secret de celui-ci, le sujet est prisonnier à vie. Chose très ennuyeuse, car tout miroir croisant le miroir magique devient accessible à l’habitant du miroir, élargissant ainsi son champ de vision, mais aussi les possibilités d’être vu. Il est aussi possible pour quelqu’un de prendre sa place dans le miroir, mais pour 1 heure maximum.

Il n’y a que 2 moyens de sortir du miroir. Soit une autre personne sur le point de mourir rentre dedans et éjecte le précédent propriétaire, soit l’habitant du miroir trouve l’âme sœur. Mais attention, il n’y a qu’une seule tentative et si il se trompe de personne, Harisugawa verra son âme aspirée par le miroir! Il n’est pas sûr que Satomi accepte son amour, et de plus, celle-ci est persuadée qu’il en pince en réalité pour son amie Saki.

Un triangle amoureux très dangereux pour notre vaillant lycéen! Réussira-t-il sa grande évasion? Réponse dans les prochains tomes de cette série qu’on espère voir traduite au plus vite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s