Japan Expo 2012 – jour 1

Etant dans l’impossibilité de facturer pour des raisons informatiques, c’est plus tôt que je quitte le bureau pour me rendre à la 13e édition de la Japan Expo, grand messe européenne des otakus et mais aussi des gens normaux qui aiment bien le Japon. A peine arrivé au parc des expos, un mec à l’entrée me demande si je fais un cosplay de Men In Black III : “non je sors juste du bureau”, réponds-je.

Une première bonne nouvelle trône juste devant l’entrée sous la forme d’une borne promotionnelle de Medaka Box, un type plus intelligent que la moyenne chez Tonkam ayant eu visiblement le bon goût de ramener cet excellent shônen sur le Vieux Continent.

Nous voici sur la scène jeux vidéo où la très importante conférence de NamcoBandai doit se tenir. Elle fut très longue (2h30), car très riche en jeux plus alléchants les uns que les autres. Que ce soit l’impressionnant One Piece Pirate Warriors, le fabuleux Ni no Kuni, le très riche Tekken Tag Tournament 2 ou le très surprenant Naruto Ultimate Ninja Storm 3, le public n’a pas le temps de souffler. La salle s’embrase pourtant lorsqu’Hideo Baba entre en scène avec Tales of Graces F. Après un trailer et une séquence de gameplay semblable à celle qui trône sur ma chaîne Youtube depuis bientôt deux ans, le producteur de la série lâche LA grosse annonce que tout le monde attendait : les hurlements de joie de l’assitance font trembler les murs du parc des expos quand apparaît l’intro de Tales of Xillia. Hideo Baba confirme ici, à la Japan expo, la localisation du dernier épisode en date. Le jeu devrait paraître dans toutes les langues en 2013. 

NamcoBandai termine d’une manière inattendue avec la présentation d’un anime venu de nulle part : Gyoso Giga est un OVNI indescriptible, mélange de Clamp et de Lafcadio Hearn. Se déroulant dans un Kyoto paralléle, l’anime montre un collégienne du nom de Koto qui a manifestement quelques démélés avec la folklore japonais local. Enfin… c’est à peu près tout ce que je peux dire après un épisode sans sous-titres, avec le bruit de fond et les basses à toc. Voici le trailer pour vous faire une idée plus précise :

Une oeuvre à retenir néanmoins, car visuellement impaccable, résolument originale et qui plus est gratuite, car elle sera proposée sur Youtube de manière légale dès la fin juillet.

NamcoBandai a donc d’ores et déjà gagné par K.O au moment où SquareEnix entre en scène. Après toutes ces réjouissances, le présentation de l’éditeur japonais (?) ressemble à un saut d’eau froide lancé en pleine gueule, tant on se demande ce que Hitman Absolution et Sleeping Dogs viennent foutre à la JAPAN expo à la place de VersusXIII et de Final Fantasy Type-0. SquareEnix ne l’a toutefois pas joué anti-japonais jusqu’au bout, car Hitman Absolution a eu les honneurs de la version PS3. Si on peut difficilement nier (même avec toute la volonté du monde) certaines qualités à Hitman Absolution, Sleeping Dogs est une vaste blague : contrefaçon chintoque de GTA, il est également mal réalisé, faute à un aliasing à vomir et à un clipping digne d’une PSone!

Sorti de presque 4 heures de conférences, il est temps de visiter certains stands, comme Glénat qui avait un beau mur avec tous les capitaines de Bleach.

Retour aux jeux vidéos avec le stand Nintendo. Proprement gigantesque, celui-ci met cependant en avant New Super Mario Bros 3DS et Beat the rhythm Paradize : pas sûr que le “message” passe bien chez les hardcore gamers.

Ceci est d’autant plus vrai que le constructeur avait reservé une bonne moitié de l’espace pour les tournois Kid Icarus, Mario Kart 7 et Mario Tennis Open, histoire de voir qui est le moins noob et d’élire la casual de l’année… Les gens venus voir Hitman Absolution ont dû bien rire en passant à côté de ces idioties.

Mais cherchant bien, on pouvait trouver une borne Fire Emblem. L’air de rien, je fais semblant d’essayer un jeu sur lequel j’ai déjà passé 70h et demande sa date de sortie : “Ah, le truc en japonais, là… 1er trimestre 2013”. Ambiance, ambiance…

Revenons chez des gens sérieux en allant sur le stand de NamcoBandai, qui proposait des tas de goodies exclusifs auxquels il fut difficile de résister en dépit du prix élevé. Il avait aussi de nombreuses bornes avec un délai d’attente plus que raisonnable : One Piece Pirate Warriors, Ni no Kuni, Tales of Graces F, Tekken Tag Tournament 2 et d’autres encore accueillaient le commun des mortels.

Carton rouge pour Dead or Alive 5, qui n’était présent que sa version X360, tout comme Persona 4 Mayonaka Arena. Leurs éditeurs souhaitent manifestement insulter leur public juste avant la sortie, une stratégie commerciale fort discutable.

On notera pour finir la présence en force de Hatsune Miku, qu’on pensait inconnue en dehors du Japon. Il n’en est rien, puisqu’un type jouait à 2nd Dream Theater en extrême (il n’est clairement pas humain, vu le mode facile presque infaisable) et que le nouvel album étant en vente au stand Culture Japon, qui proposait entre autres un stamp rally Evangelion!

Un dernier passage au stand RATP avant de rentrer à la maison, où l’attente fut très longue comme d’habitude, quoiqu’adoucie par un arc-en-ciel qui clôt de la plus belle des manières cette première journée de la Japan Expo 2012!

Bilan financier du jour 1 : – 92€

5 réponses à “Japan Expo 2012 – jour 1

  1. Je n’ai pas pu y aller a cause des résultats du bac (en plus je suis en rattrappage) mais j’ai reggarder la conférence Namco Bandai : ils ont vraiment casser la baraque !
    Les jeux je trouve sont tous bon (a part Tekken qui ne m’intéresse pas), les invités dynamiques et l’annonce de la localisation de Tales of Xillia, bien que prévisible a été un petit moment de bonheur.

    • Oui, il n’était pas si cher (20€) surtout comparé aux T-shirt Tekken (50€, mais j’ai quand même craqué). Sinon comme autres goodies il y avait un T-shirt femme et des cahiers pas géniaux. J’attendrai mes vacances au Japon pour avoir plus de choix (j’ai déjà pété ma tirelire!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s