Japan Expo : jour 1

Ennemi mortel de votre budget, la Japan expo mérite aisément son statut de 1ere manifestation consacrée à la pop-culture japonaise. Ce vendredi après-midi fut consacré aux conférences des grands éditeurs de jeux, venus spécialement du Japon pour présenter leurs futures productions aux fans européens.

Après m’être frayé un chemin à travers la foule de passionnés, heureusement peu dense un jour de semaine, j’arrive pile à l’heure pour la conférence NamcoBandai. La firme n’est en revanche pas à l’heure, et ce n’est que 15 min plus tard que l’équipe responsable des adaptations de One Piece nous présente ses deux prochains jeux, un sur DS et un autre sur 3DS. L’assemblée applaudit poliment. Vient ensuite BTA PS3 tiré de l’univers de Saint Seya, qui conviendra sans doute aux fans. S’adressant une nouvelle fois aux plus trentenaires d’entre nous, NamcoBandai nous propose ensuite un enième jeu Dragon Ball Z. Le producteur n’était pas dans son jour : non seulement avait-il le plus grand mal à sortir la Kamehameha tant attendu, mais la PS3, qui n’a visiblement pas supporté la puissance du Kamehameha, l’a lâché au plus mauvais moment. La conférence se fait plus intéressante sur la partie Tekken. Un trailer du film Tekken Blood Vengeance nous est montré, mais celui-ci était déjà connu. Cependant, nous avons droit à un court extrait du film en exclu… qui comportait encore des lignes de code ! C’est certain, Tekken Blood Vengeance n’est pas terminé.

dans quel combat gagne-t-on 52000XP au juste?

Arrive enfin le moment que j’attends avec impatience : la partie Tales of. Tales of Graces F est confirmé pour 2012 avec un trailer (japonais) mettant clairement avant les bonus de cette version, absents de la version Wii (qui de toute manière ne sortira jamais du Japon). Tales of the Abyss 3D nous est montré à travers un trailer tout aussi japonais, ce qui surprend étant donné que NamcoBandai Europe nous le promet pour novembre. Le producteur japonais, M. Baba (ça ne s’invente pas), tient à nous donner un aperçu grand écran de Tales of Xilia avant de clore cette partie. C’est le premier Tales of lead-developpé sur PS3 et ça se voit : on est loin de la pauvreté graphique d’un ToG, et le niveau de détail surpasse déjà Tales of Vesperia. Comme cet épisode n’est pas encore prévu pour l’occident, Baba-san nous demande si le voulons. Ce qui reste de public hurle aussitôt son impatience de voir cette série diffusée plus largement à l’Ouest. NamcoBandai finit sur 2 jeux Naruto assez alléchants : Shippuden Legends et Naruto Ultimate Ninja Storm Generations.

Je fais un rapide tour de la partie jeux vidéo du salon avant de revenir à la scène de conférence pour l’évènement majeur de la journée : la conférence SquareEnix et la première présentation publique de FFXIII-2 (enfin la 2e car il y en avait eu une la veille). Visiblement pas gêné par le fait d’afficher sa politique d’occidentalisation dans un salon consacré à la culture japonaise, le présentateur nous assène les trailers vus et revus de Tomb Raider, Deus Ex et Hitman Absolution (non mais je rêve…)

Après cette « entrée », comme il l’appelle lui-même, nous entrons dans le vif du sujet et c’est un dénommé Sacha de SquareEnix France qui vient nous présenter Final Fantasy XIII-2. Je remarque immédiatement qu’il tient une manette 360. Ayant manifestement croisé mon regard empreint de haine et d’envie de meurtre, le présentateur précise aussitôt que l’on passera après sur PS3 pour une deuxième démo. La première partie, qui met en scène Noël et Serra, avait déjà filtré de l’E3, mais souvent en qualité téléphone portable et jamais complète. C’est donc un plaisir de la (re)découvrir sur grand écran, avec des commentaires précis de ce qui se passe. Sachant prend comme promis la manette PS3 pour le combat entre Lightning et Chaos Bahamut. Bien que toujours grandiose, celle-ci fut courte et n’apporta aucun nouvel élément. Nous aurons tout même une exclu avec la première diffusion du thème de l’OST, extrêmement convaincant. Au final, on ne peut que regretter que le temps de « parole » de la 360 ait été supérieur à celui de la PS3, SquareEnix oubliant vraisemblablement qu’ils se trouvent à la JAPAN Expo, devant une assemblée de fans français majoritairement possesseurs de la console de Sony.

Et moi donc !

Je me rends ensuite sur la stand NamcoBandai, mais ma visite est écourtée par une branlée reçue sur Tekken Tag Tournament 2. Je parcours ensuite quelques stands, dont certains sont aussi intéressants que surprenants. Le stand SquareEnix allège considérablement mon compte en banque mais je ne peux éviter un crochet chez Uniqlo, qui proposait un T-shirt Evangelion que je n’avais pas encore. Cette anomalie réparée, je quitte le salon avant de me retrouver à découvert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s