SquareEnix invente le Minimally Multiplayer Online RPG!

Vous ne le savez peut-être pas, mais Erzoa est une région du monde qui se vide à peu près à la même vitesse que la préfecture de Fukushima. Pourtant, dans le cybermonde de FFXIV, pas de menace nucléaire, pas de tsunami, pas de séisme, seulement un ennui mortel. En effet, FFXIV n’accueille ces derniers temps qu’un petit millier de joueurs en même temps. Le peuple d’Erzoa s’éteint lentement mais sûrement. Que fait l’UNESCO? Ce dépeuplement est une cassure gravissime dans la chaîne alimentaire d’Erzoa. Des dizaines d’espèces sont vouées à l’extinction : les monstres qui composent ce riche écosystème jusque là préservé sont condamnés à mourir de faim ou d’ennui, faute de joueurs à croquer… Les derniers irréductibles ne sont pas mieux lotis, car à ce train la, créer une guilde doit nécessiter au moins 3 semaines de Road Show, sans parler des longues heures de marche solitaire pour se retrouver dans le jeu.

Blague à part, l’ambitieux FFXIV est un échec cinglant pour SquareEnix, et la manifestation la plus marquante du mauvais cap pris par l’éditeur de Final Fantasy. Quand en temps de crise, la plupart des grands groupes se recentrent sur leur cœur de métier, SquareEnix fonce contre le vent en faisant des acquisitions de grande ampleur (Eidos). Entre spin-offs minables et occidentalisation opportuniste, le grand écart des genres ainsi que les atermoiements marketing ont coûté à SquareEnix la quasi-totalité de son chiffre d’affaire en 2010! L’éditeur japonais a donné l’impression de vouloir être partout à la fois, délaissant les fondamentaux pour attraper le train casual/MMO/FPS en marche. Il illustre alors assez bien le proverbe « Jack-of-all-trades, master of none ».

Fort heureusement, SquareEnix met maintenant les bouchées doubles sur les grosses productions telles que VersusXIII, Dissidia012, Parasite Eve 3 ou encore FFXIII-2. La stratégie du touche-à-tout semble être bel et bien enterrée. Pourvu que ça dure…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s