The twilight of gaming

Qui a livré l’industrie vidéoludique aux noobs? Alors que certains s’évertuent à refouler les noobiens des salons de Soulcalibur, ces derniers reviennent par la fenêtre, un mystérieux monolithe blanc à la main.

Pour savoir ce qui s’est passé, à vos caltos! Vous aviez en 2006 80 millions de PS2 dans le monde. Une étude GFK révèle que seulement 10% sont passes à la PS3, soit 8 millions pour la console obsidienne, ce qui correspond en gros au nombre de machines vendues dans le monde. La Xbox est deux fois plus vendue, mais a 2 ans de plus. Ensemble elles forment depuis quelques mois le groupe des consoles “HD”. Il y a encore quelques mois, on parlait encore de consoles. Que signifie alors ce “HD”? La Wii, dont les ventes équivalent globalement à la somme des deux précédentes, n’est pas “HD”. Vous allez me dire, parce qu’elle ne propose pas des graphismes en haute définition. A une époque ou tout le monde joue avec des lapins crétins, je ne pense pas la haute définition joue beaucoup sur le comportement des acheteurs.

Si la définition n’est pas le clé (avec la crise, tout le monde va garder sa télé pourrie de toute façon), qu’est-ce qui peut expliquer l’évolution le retournement du marché?

Si 10% des joueurs PS2 n’ont pas renouvelé pour la PS3, il est aussi statistiquement très probable que beaucoup n’aient pas (encore) renouvelé du tout (demandez autour de vous). Pourtant, on dénombre déjà des dizaines de millions de consoles nouvelle génération dans le monde. De tels chiffres ne peuvent donc s’expliquer que par l’arrivée de nouveaux joueurs ou en tous cas de nouveaux clients. La distinction est ici importante, nous y reviendrons.

Qu’est-ce que la Wii? Un console conviviale, simple à utiliser… bref un loisir plus réel, moins abscons que ces trucs avec pleins de boutons : A, ∆, □, X, L1, Start etc. très difficiles à retenir pour un noob (la preuve sur Soulcalibur beaucoup n’en connaissent qu’un!). Les jeux sont moins longs et plus faciles d’accès. Reprenons nos anciens possesseurs de PS2 : ils ont maintenant 20-25 ans, sont passes par l’université ou les écoles de commerces et ont donc trouvé en route des femmes, plus de potes, de l’alcool et éventuellement un métier. C’est donc beaucoup plus difficile de trouver 200h pour finir le dernier Final Fantasy. En revanche, il est tout a fait possible de faire un MarioKart entre 5 bières. A côté de ceux-ci, sont arrivés les femmes et les parents. J’ai parlé de nouveaux clients parce que les parents (contrairement à la propagande télé) achètent rarement pour eux-mêmes. Mais leur impact est néanmoins énorme. Ces dernières semaines, A CHAQUE FOIS que je me rendais dans un hypermarché, une fnac, etc. l’acheteur type de Wii était une femme (parfois un homme) de 30-40 ans qui doit demander au vendeur comment ça marche tout ça… Il faut savoir que pour un parent, une console de jeux, CA FOUT LES JETONS! Parce que dans leur jeunesse, ils avaient juste assez pour une séance de ciné en noir et blanc et donc finissaient immanquablement par aller faire une cabane au fond du jardin. Donc lorsqu’ils ont le choix entre des lapins crétins et Silent Hill, ils décident vite duquel est le moins dangereux pour leur petites têtes blondes (je reviendrai sur la dangerosité). De plus, ils peuvent y jouer avec leurs enfants (à mon avis peu mais le jeu leur est moins inconnu), ce qui ne sera pas le cas dans la plupart des jeux “HD”.

Tout cela, Nintendo l’a compris. Et la, force de reconnaitre le génie marketing et économique de leur stratégie jusqu’à aujourd’hui, qui consiste en un formidable effet de levier sur ces nouveaux publics. C’est une très grande réussite COMMERCIALE. On commence alors comprendre ce qu’il y a derrière notre “HD”.

En fait, si la Wii n’est pas “HD”, elle a également quasiment perdu le statut de “console” dans le sens où on l’entendait il y a encore quelques mois. L’E3 de juillet 2008 est sans nul le tournant de l’industrie tout entière. Sur Wii, c’est la sécheresse pour ce qui est des jeux gamer. Jeuxvideo.fr tire d’ailleurs la sonnette d’alarme, avertissement les gamers que “la Wii n’est pas faite pour [eux]”. Même son de cloche de la part de Stéphane Bole, le président de Nintendo France pourtant habitué à la langue de bois, il confie a Jeuxvideo.com qui aurait souhaité en faire plus pour les gamers en 2008.

Mais qui sont ces gamers si importants dans cette industrie. Ce sont des gens comme moi (vous l’aurez compris) pour qui le jeux vidéo est une part importante de leurs loisirs, voire de leur vie, qui jouent volontiers a des jeux longs, violents, japonais, pleins de chiffres, dans d’autres langues et qui en général n’ont pas besoin de demander au vendeur avant d’acheter (enfin si, car maintenant leurs jeux sont stockés dans l’arrière-boutique). Et le truc, c’est qu’ils ne sont pas (plus) si important! Pourquoi donc, pour un developpeur, faire un jeu long, “HD”, dont le character design et les effets spéciaux vont coûter des millions pour contenter quelques gamers alors que des millions de gogos sont prêts à dépenser la même somme pour un démineur!

Soyons clairs. Il ne s’agit pas ici de jeter la pierre. Encore moins à Nintendo car ils ont prouve avec la DS qu’ils pouvaient ravir tous les types de joueurs. Character design, richesse, réflexion, originalité, grands classiques, etc. la DS est une alchimie quasi-parfaite pour le marche mondial. Seulement, et disons-le haut et fort : au niveau des consoles de salon, Nintendo a une stratégie purement COMMERCIALE en trahissant honteusement du même coup sa base de fans, quand dans le même temps Sony et Microsoft (les ennemis de mes ennemis sont mes amis) perdent de l’argent mais prennent la place incontestable de leaders ARTISTIQUES.

Concrètement, fin-2007 début-2008, le catalogue Wii était pour le moins normal avec des titres comme Resident Evil : Umbrella Chronicles, Fire Emblem : Radiant Dawn, Alone in the Dark 4 ou encore Metroid Prime. Depuis l’E3, tout le monde s’accorde a dire que c’est le silence radio pour des jeux de ce calibre. La visibilité n’est pas meilleure sur 2009 : Resident Evil 5 passe du côté de la “HD” malgré le succès des épisodes Wii. Nintendo promet des annonces ‘en temps utile’ et seuls l’annonce Dragon Quest X (mais celui-ci a peut de chance de voir le jour avant 2010 en Europe) et Monster Hunter 3 viennent égayer l’avenir des possesseurs de la petite console blanche. Pour Stéphane Bole encore, il était presque normal que les joueurs migrent provisoirement sur d’autres supports. Insulte suprême pour certains forumeurs, qui traduisent cette affirmation de la facon suivante : ‘Si vous n’êtes pas contents, allez voir ailleurs. On n’a plus besoin de vous pour avoir du succès et faire de l’argent’.

Reprenons notre hypothèse selon laquelle les jeux Wii seraient moins ‘dangereux’ que les jeux ‘HD’. Il est certain qu’en jouant aux lapins crétins ou à Wii sports, nos chéres tètes blondes ne deviendront pas spécialement violents (quoiqu’un coup de Wiimote dans les dents soit quasi-certain selon la loi faible des grands nombres). En revanche, si l’on considère la série Metal Gear Solid, dont le scénario fait réfléchir sur divers maux de la societe moderne tels que la vente et la possession d’armes, les crimes de guerre, le contrôle de l’information (cf Laurence Ferrari), les dangers de la démocratie (cf Alexis de Tocqueville), les dérives de l’ère numérique, les enfants soldats, les rivalités lors de la guerre froide (cf Henry Kissinger), etc., je trouve cela largement plus enrichissant que de descendre une piste noire sur une vache folle ou de lancer une boule de bowling virtuelle dont le modèle physique ne ressemble en rien à la réalité… Des jeux comme Professeur Layton ou Advance Wars grilleraient les neurones de beaucoup de ceux qui pensent que les jeux vidéos ne fabriquent que des béotiens. Pour ma part, à 7 ans je finissais déjà Dr. Robotnik Mean Bean Machine en difficile. A présent, je parle trois langues, je suis diplômé d’une école de commerce d’un certain renom et je travaille dans une prestigieuse institution financière au Luxembourg.

En tous cas, si 2008 a été un année de grands changements pour le jeu vidéo en général, il appartient aux joueurs et aux éditeurs, en 2009, de retenir le rideau de fer qui s’abat entre gamers et joueurs casual.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s