夏休み・・・じゃない

Pour le début des vacances d’été, ont a décidé d’aller à la mer avec Tehion, sur une presqu’île appelé Enoshima. Bon ok, ça fait déjà un bon moment (mais pas tellement en fait, 3 mois). En fait je suis tombé malade la dernière semaine, donc j’ai pas pu bloguer. Depuis je suis rentré en France, rentrée des classes, etc. mais peu importe, je m’en souviens très très bien.
 
Bref, en arrivant là-bas, on perçoit immédiatement l’odeur du large. Il y avait longtemps que je l’avais pas sentie. On voit un panneau marqué "tobi ni go chui kudasai". Et là on se dit, "c’est quoi un tobi?" (le reste voulant faites attention à). L’île présente toutes les caractérisques du lieu touristique japonais classique : il y a une jinja plutôt élaborée, quelques échoppes et restaurants. La première chose qui frappe : impossible de monter trois escaliers sans s’effondrer tellement on est écrasés sous la chaleur. Enoshima est au sud de Tokyo, qui elle-même est beaucoup près de l’équateur que n’importe quel endroit en Europe. Je me rappelle avoir vraiment eu l’impression de passer l’arme à gauche (j’avais eu la même impression un jour en allant de la poste à la banque, un jour particulièrement chaud à Koganei). Passé ce petit désagrément, l’endroit est assez vert, la mer est accessible bien qu’interdite à la baignade. On s’est arrêtés dans un resto… vide (bon il était 2h mais les touristes étaient pas super nombreux). Ca se voyait que les proprios habitaient là, car à il y avait plein de bricoles familiales sur le côté en entrant. On est très loin des restos polissés comme on en trouve plein en France, et c’est pas plus mal! Après un court passage en forêt où les insectes prolifèrent d’une façon incroyable, on arrive à un endroit bizarre avec des milliers de cadenas accrochés! Je suis pas sûr de ce que c’est, mais on dirait que c’est une sorte de voeu pour la vie sentimentale. N’ayant personne avec qui sceller mon amour, je me suis plutôt mis à observer le très étroit passage forestier qui mène au coeur de l’île (sans les insectes, j’aurais bien été faire un tour). Au fait, on a découvert ce que c’était qu’un tobi : apparement les aigles arrachent les mains des touristes si ces derniers tiennent de la nourriture…  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s